Double confrontation face à la Corée du Sud : la bataille des places pour Rio débutera à Séoul

Les choses sérieuses commencent pour la sélection olympique algérienne dans le cadre de ses préparatifs pour les Jeux olympiques de 2016 au Brésil. Après un premier match amical contre la Palestine dont l’issue n’a pas satisfait le sélectionneur national, le Suisse Pierre-André Shurmann, les Verts auront à disputer deux rendez-vous importants en terre coréenne, plus précisément à Seoul, où ils donneront la réplique à la sélection de la Corée du Sud, vice-championne d’Asie des moins de 23 ans le 23 et le 25 du mois en cours. L’accord a été conclu par le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, avec son homologue de la Corée du Sud, en marge du précédent championnat d’Asie déroulé il y a quelques semaines à Doha, un tournoi auquel a assisté également le sélectionneur de l’équipe olympique pour superviser l’un de ses éventuels adversaires lors du rendez-vous olympique.Il faut dire que la double confrontation contre la Corée du Sud sera sans doute une aubaine pour Shurmann afin de jauger réellement les capacités des siens face à une équipe de bon niveau, et ce, à quelques mois des olympiades.Il est clair que le technicien helvétique ne veut pas prendre en compte la précédente sortie de ses protégés contre la Palestine mercredi dernier, une sortie déroulée dans un contexte particulier qui a vu les dizaines de milliers des fans algériens soutenir les hôtes de l’Algérie pour les raisons que tout le monde connait. Une attitude ayant causé une petite prestation des camarades de Zineddine Ferhat, sortis complètement du match dès lors que l’hymne national a été, à la surprise générale, sifflé avant le coup d’envoi de la partie.
Ce sera également une nouvelle chance pour les joueurs retenus par Shurmann, qui a choisi de faire appel au même groupe qui a réussi l’exploit de décrocher un billet pour les Jeux Olympiques à l’occasion de la précédente coupe d’Afrique des nations des moins de 23 ans.Déjà, le technicien suisse n’a pas caché sa déception vis-à-vis de la copie montrée par les siens contre la Palestine, un match à l’issue duquel Shurmann avait déclaré que ce n’était pas avec un tel niveau que son équipe aspirerait à faire quelque chose en terres brésiliennes en août prochain.Et comme les deux rencontres coïncident avec la date Fifa, l’on devra s’attendre à ce que le coach national fasse appel à des joueurs évoluant à l’étranger. On pense notamment à Ramy Besebaini de Montpellier et Rachid Aït Athmane, de Sporting Gijon.
Hakim S.