DJAMEL AIDOUNI

Djamel Aïdouni élu Pdt du Groupe africain de l’Union internationale des magistrats

Le président du Syndicat national des magistrats (SNM), Djamel Aïdouni, a été élu mardi à Alger, pour présider les destinées du Groupe africain de l’Union internationale des magistrats. Aïdouni a été élu à l’unanimité par les membres de ce Groupe, en remplacement de Cagney John Musi, pour un mandat de deux ans. Cette nomination intervient à l’issue de la 23e Réunion de la représentation africaine de l’UIM qui s’est déroulée au Centre international des conférences (CIC) Abdelatif-Rahal, sous le haut patronage du Président Bouteflika. Le poste de président du Groupe africain permet au président du SNM de présenter sa candidature pour la présidence de l’UIM lors de sa prochaine réunion devant se dérouler à Marrakech (Maroc). Dans une déclaration à la presse, Aïdouni a affirmé avoir décroché ce poste après « un long travail consenti depuis l’adhésion, il y a dix ans, du SNM à l’UIM », soulignant que le syndicat qu’il préside « s’est imposé au sein de cette organisation grâce à une dynamique qui lui a valu le soutien des pays africains ». Affirmant que la présidence du Groupe Africain était « un honneur pour l’Algérie qui aura son mot à dire et sa place au niveau international », Aïdouni a exprimé sa gratitude au président de la République qui a « soutenu notre démarche », avant de saluer « ses efforts en faveur de la réforme de la justice et la consécration d’une justice forte ». Le nouveau président du Groupe africain s’est engagé à « travailler pour la promotion de ce groupe et d’œuvrer à en faire adhérer le plus grand nombre de pays africains ».

L’équipe de la 1ère Région militaire sur le haut du podium
L’équipe d’athlétisme de la 1ère Région militaire a décroché le titre du 10e meeting national d’athlétisme militaire après avoir arraché 5 médailles d’or dans les compétitions qui se sont déroulées, mardi, au Centre de regroupement et de préparation des équipes sportives militaires de Ben Aknoun (Alger). Lors de ce rendez-vous sportif, l’équipe de la 1ère région a remporté 5 médailles d’or, alors que celle du Centre de regroupement et de préparation des équipes sportives militaires de Ben-Aknoun en a décroché deux médailles. « Cette réalisation revient aux efforts de tous les athlètes ainsi qu’au commandement de la 1ère région militaire qui a longtemps soutenu l’équipe afin d’atteindre ces niveaux », a déclaré à l’APS, l’entraineur de l’équipe de la 1ère région. Pour rappel, cette compétition a vu la participation de 115 athlètes représentant 16 équipes militaires de différentes régions et commandements, en présence des ex-champions olympiques, à l’image de Noureddine Morceli, Nouria Mérah-Benida et Hassiba Boulmerka. à noter que cet évènement a coïncidé avec la célébration du 73è anniversaire des massacres du 8 mai 1945 qui ont fait 45 000 martyrs à Sétif, Guelma et Kherrata.

Le Premier ministre, Bouazghi, Temmar et Zaâlane derrière le pupitre du Sénat
Une séance plénière du Conseil de la nation s’ouvre aujourd’hui. Elle est consacrée au jeu habituel des questions-réponses dont le Premier ministre Ouyahia, le ministre de l’Agriculture Bouazghi, le ministre de l’Habitat Temmar et celui des TP et T. Zaâlane seront attendus pour convaincre de leurs réponses les sénateurs.

Le ministre Zitouni «marche» à Guelma
Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, a pris, mardi après-midi à Guelma, la tête de la marche commémorative du 73e anniversaire des massacres du 8 mai 1945 qui a connu une forte participation populaire et des représentants de la société civile. Des milliers de citoyens, de tous les âges, ont participé à la commémoration de ces massacres sanglants aux côtés de la délégation officielle composée du ministre des Moudjahidine, des autorités locales et des secrétaires généraux de l’Organisation nationale des moudjahidine, de l’Organisation nationale des enfants de chouhada et de l’Organisation nationale des enfants de moudjahidine.
Plusieurs dizaines de femmes vêtues de M’layate (tenues traditionnelles noires de sortie des femmes typiques dans la région Est) ont pris part à la marche qui a emprunté l’itinéraire de la marche historique organisée vers 16H00 un certain mardi 8 mai 1945 par les militants nationalistes et une foule de citoyens revendiquant la liberté. La marche s’est ébranlée du site El Kermat, sur les hauteurs de la ville de Guelma, traversant, sous les youyous des femmes, la rue Announa, puis la rue Medjaz Amar, jouxtant la mosquée Ibn Badis, et l’avenue Abdelkrim SNP (sans nom patronymique) pour s’arrêter à l’avenue « 8 mai 1945″ où la police française d’alors, dirigée par le sous-préfet André Achiary, avait intercepté les manifestants tuant le premier chahid de ces évènements, le jeune Boumaâza Hamed.

Six personnes se blessent sur la route à Aïn Defla
Six personnes ont été blessées à Aïn Defla dans un accident de la route survenu mardi sur le chemin de wilaya (CW) n° 28, a appris l’APS auprès de la direction locale de la Protection civile. L’accident s’est produit au lieu-dit « Aïn Dem » relevant de la commune de Djendel lorsqu’un véhicule touristique est entré en collision avec un véhicule utilitaire qui roulait en sens inverse, causant des blessures plus ou moins graves à six personnes âgées entre 2 et 56 ans, a-t-on précisé de même source. Les victimes ont été transférées vers la polyclinique de Djendel, a-t-on signalé. Pas moins de 17 accidents de la circulation ont causé un décès et 25 blessés depuis le début du mois en cours à Aïn Defla, a-t-on rappelé.

EMS Champion lance une promotion sur l’envoi des colis à l’international
L’entreprise publique de distribution du courrier express EMS Champion, a lancé une promotion à l’occasion du mois de Ramadhan pour les usagers de ce service désirant envoyer des colis à l’international, a indiqué hier un communiqué de cette filiale d’Algérie Poste (AP). Cette promotion d’un mois, valide du 9 mai au 9 juin 2018 inclus, est disponible dans les 21 agences commerciales EMS au niveau des établissements d’Algérie Poste à travers les 48 wilayas, ajoute le communiqué, précisant, que le client qui envoie un coli de 4 kg au maximum, n’aura à payer que le prix de 2 kg, alors que les colis dépassant les 4 kg ne sont pas concernés par cette promotion. La même source précise que la livraison qui est en mode express, est valable à l’international, soit 24h à 72h pour les grandes villes d’Europe et pays arabes et 48h à 96h pour le Canada, l’Amérique, l’Asie et l’Afrique. Pour ce qui est des tarifs promotionnels, ils peuvent être consultés sur le site web www.ems.dz. Les produits concernés par cette promotion « sont les produits alimentaires, à l’exception des sauces et liquides, les fruits et légumes frais, confitures et autres confiseries, les dattes et fruits secs, les céréales (fric, blé dur et autres), les épices ou autres produits vedettes du mois de Ramadhan, les gâteaux traditionnels, la menthe, coriandre, thé et tisanes, les vêtements et effets personnels », ajoute le communiqué, expliquant que « les interdits restent identiques à la liste faisant partie intégrante des conditions générales de transport pour l’EMS et des administrations des Douanes algériennes et internationales ».

Un réseau international de trafic de drogues dures tombe à Alger
Les services de sûreté de la wilaya d’Alger ont arrêté 8 individus de nationalités : algérienne et africaines, ayant constitué un réseau criminel de trafic de drogues dures dont la cocaïne et l’héroïne et saisi 1 kg d’héroïne brute, a appris hier l’APS auprès du lieutenant de police, Saoudi Selma, de la cellule de communication de la sûreté de wilaya. Les services de sûreté de la circonscription administrative de Dar El Beïda ont mis fin récemment aux activités d’un réseau criminel international de trafic de drogues dures (cocaïne, héroïne) activant sur l’axe sud de l’Algérie vers Alger et ce dans le cadre de la lutte contre les activités illicites des ressortissants établis illégalement sur le territoire national. L’opération a permis l’arrestation de 8 individus dont 5 ressortissants africains et la saisie de 1kg d’héroïne. Les mis en cause sont âgés entre 20 et 26 ans, en ce qui concerne les ressortissants africains, alors que les Algériens sont des quadragénaires, a indiqué la même source, ajoutant que la quantité de drogues saisies était sous forme de capsules et de poudre. Ils ont été présentés mercredi devant le procureur de la République près le tribunal de Dar El Beïda pour examiner leur dossier, avant de les présenter devant les autorités judiciaires compétentes en vue de statuer sur l’affaire, ajoute la source.