Lait

Distribution de lait pasteurisé à Médéa : L’augmentation des points de vente agréés comme objectif

La direction du commerce de la wilaya de Médéa «s’emploie actuellement à augmenter le nombre de points de vente agréés de lait pasteurisé», dans le but «d’améliorer la distribution de ce produit et de lutter contre toute pratique spéculative susceptible de provoquer des tensions sur le lait en sachet», a indiqué, lundi à l’APS, le responsable de cette structure.

Des démarches ont été entreprises en direction de la laiterie de Ghrib, dans la wilaya de Ain-Defla, qui assure l’essentiel de l’approvisionnement de la wilaya de Médéa en lait pasteurisé, en vue de «faciliter la création de nouveaux points de vente réglementé», de sorte à «élargir le circuit de distribution légal et mieux maitriser la distribution du lait en sachet» à travers toutes les communes de la wilaya, a expliqué Haroun Daoudi. Il a précisé, dans ce contexte, que les responsables du groupement «Giplait», dont dépend la laiterie de Ghrib, sont disposés à accompagner et à apporter leur aide pour la concrétisation de cet objectif», ajoutant qu’un appel a été lancé récemment aux investisseurs et aux commerçants pour les «inciter à adhérer à cette démarche». L’ouverture de nouveaux points de vente agréés devrait permettre, selon ce responsable, de garantir la «disponibilité de ce produit, de mieux organiser le circuit de distribution local et éviter toute forme de spéculation», tout en faisant observer que les «tensions enregistrées parfois dans certaines régions sont dues en grande partie à l’insuffisance de ces points de vente, mais aucunement au volume de lait pasteurisé affecté à la wilaya». Il a fait part, à cet égard, de l’existence d’un seul point de vente, sis au chef-lieu de wilaya, qui dépend directement de la laiterie de Ghrib, et dispose d’un volume de roulement quotidien de quelque 6000 sachets de lait pasteurisé, alors que le reste de la distribution est assuré par des particuliers, au nombre de 46 distributeurs. Le quota quotidien de lait pasteurisé livré à la wilaya de Médéa par la laiterie de Ghrib s’élève, d’après Haroun Daoudi, à 85 000 litres, auquel il faut ajouter un apport de 41 000 litres supplémentaires, assurés par deux laiteries privées, destinés globalement à l’approvisionnement de plus d’une quinzaine de communes. Les besoins en lait des autres communes sont couverts par les producteurs privés de lait cru, qui disposent de leur propre circuit de vente constitué essentiellement de crémeries traditionnelles, a-t-il conclu.