Coupes africaines : le MCEE et le MCA en danger en Ethiopie et au Niger

Le MC El Eulma, second représentant algérien en Ligue des Champions de la CAF, tentera de se qualifier pour le second tour face aux Ethiopiens de Saint George. Les hommes d’Azzedine Aït Djoudi ont bien préparé leur match retour en Ethiopie en s’imposant face au RC Arba (2-0) mardi dernier en match avancé de la 21ème journée du championnat de Ligue Ligue 1.
Le représentant algérien a fait mercredi passé un long déplacement en vue du match retour, avec une escale à Dubai avant de rallier l’Ethiopie où il évoluera en altitude. « On s’attend à beaucoup souffrir en Ethiopie où le climat est rude, a expliqué Aït Djoudi. Mais, que voulez-vous qu’on fasse ? C’est ça l’Afrique. Il faut tout simplement faire avec. ». «Une victoire par un but d’écart ce n’est pas suffisant. Il faudra marquer au moins un but en Ethiopie pour avoir la tâche moins compliquée, a ajouté l’entraîneur des Babia. Quant à l’approche de la rencontre qu’il compte prôner, Aït Djoudi dira: « On jouera comme on a l’habitude de faire avec un peu plus de prudence. Il ne faut pas oublier que nous aurons en face de nous un adversaire qui est loin d’être très prenable. C’est un ensemble bien organisé et qui développe du beau football. Mais je reste tout de même optimiste pour la qualification. »Et de conclure: « Notre objectif est d’aller le plus loin possible dans cette compétition. On fera tout pour honorer le football algérien en atteignant, pourquoi pas, la phase des poules. ». À l’aller, le MCEE avait assuré l’essentiel en s’imposant (1-0), ratant de nombreuses occasions de l’emporter plus largement. Le MC Alger, lui, se trouve dans une situation plus complexe en coupe de la CAF. Le club de la capitale qui voit sa situation se compliquer davantage en bas du classement du championnat, s’est rendu à Niamey pour affronter aujourd’hui le SC Sahel avec un moral au plus bas. Les Vert et Rouge ont grillé un important joker dans la lutte au maintien en s’inclinant mardi dernier sur le terrain de l’ASMO (2-1).
Voilà qui laisse croire que les Mouloudéens vont  »sacrifier » la compétition continentale pour focaliser totalement sur le maintien. Leur président, Abdelkrim Raissi, l’a presque dit après le match d’Oran. Déjà, les protégés du Portugais Arthur Jorge avaient hypothéqué leurs chances dans la qualification au prochain tour de cette coupe de la CAF en se contentant d’un nul vierge à domicile lors du match aller, face à un adversaire qui n’a pourtant rien d’un foudre de guerre.
H. S.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>