ANEM

Constantine : 90 % des bénéficiaires de contrats de pré-emploi, intégrés « avant fin 2022″

Le taux d’intégration des bénéficiaires des contrats de pré-emploi, tous secteurs confondus, atteindra 90 % dans la wilaya de Constantine avant fin 2022, a-t-on appris jeudi auprès de l’antenne locale de l’Agence nationale de l’emploi (ANEM).

« Les efforts consentis pour l’intégration de cette frange de demandeurs d’emploi dans leurs postes de travail se fait à un rythme accéléré en vue d’atteindre un taux de 90 % avant la fin 2022″, a déclaré à l’APS le directeur de l’antenne locale de l’ANEM, Lokman Messaoudane, également responsable de la commission du suivi de l’intégration professionnelle et sociale. Actuellement, le taux d’intégration recensé à l’échelle locale est évalué à 60 %, a-t-il fait savoir, soulignant que l’opération a été finalisée dans divers secteurs à l’instar de celui de la santé, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, et économique. M. Messaoudane a ajouté, dans ce même cadre, que des efforts seront déployés et intensifiés pour le parachèvement de l’opération d’intégration des employés du secteur de l’éducation nationale, et cela avant la fin du mois de mai en cours, parallèlement à l’élaboration d’un fichier national ayant pour but de recenser le reste des bénéficiaires de ce type de contrats, en vue de leur intégration. A cet effet et selon la même source, il a été procédé à l’élaboration de listes nominatives des bénéficiaires de cette opération en étroite collaboration avec les services du secteur de l’emploi et d’autres partenaires après l’assainissement et l’actualisation des dossiers. Le nombre des travailleurs qui fera l’objet de titularisation est estimé à 5.140 personnes, dont 3.100 travailleurs dans le secteur de l’éducation nationale, 1 900 dans celui de l’intérieur et des collectivités locales, 70 dans celui des affaires religieuses et des wakfs, et 70 autres dans le secteur de la jeunesse et des sports. Selon le directeur de l’antenne locale de l’Agence nationale de l’emploi, depuis 2020 jusqu’à aujourd’hui près de 5 .000 employés ont été intégrés dans divers secteurs, malgré certains obstacles signalés lors du parachèvement de cette opération, faisant remarquer que le processus d’intégration du personnel des cantines scolaires se poursuit après la modification du décret exécutif 19/336 et sa prolongation jusqu’au 2023.
D’autre part, il sera procédé à la création du poste d’encadreur pédagogique ou conseiller pédagogique afin de garantir l’intégration des titulaires de contrats de pré-emploi dans le secteur de l’éducation nationale et les transférer du corps administratif au corps pédagogique.