Ouyahia au Sénat

Conseil de la nation: plénière aujourd’hui pour les questions orales : Le Premier ministre, l’Intérieur, l’énergie et la Poste interpellés

Le Conseil de la nation tiendra aujourd’hui une séance plénière consacrée aux questions orales, indiquait hier, un communiqué de la chambre haute du Parlement.

Ces questions orales concernent le Premier ministre, ainsi que les secteurs de l’Intérieur, l’Énergie et la Poste, précise la même source. Le chef du gouvernement, Ahmed Ouyahia, entamera le bal en se soumettant le premier aux questions des sénateurs. Le site officiel de la chambre haute du Parlement ne précise pas par contre la nature des questions auxquelles doit répondre le Premier ministre, mais les interrogations ces derniers temps ne font pas défaut. Ouyahia serait probablement appelé à donner plus de précisions sur son dernier appel aux industriels nationaux à s’appuyer sur les « anciens algériens » de France (les pieds-noirs) pour conquérir des marchés et promouvoir les exportations. Le Premier ministre serait attendu sur ce point notamment par les sénateurs FLN après que le SG de ce parti avait critiqué cette démarche. « Le Premier ministre est responsable de ses déclarations, mais moi, en tant que FLN, je traite avec eux comme avec tous les Français : moi avec mon drapeau et eux avec leur drapeau », a réagi Ould Abbès lors d’un meeting dans la wilaya de Tizi Ouzou. Pour sa part, le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement de territoire, Nouredine Bedoui, sera attendu par les sénateurs pour s’expliquer notamment sur les nouvelles augmentations sur les documents biométriques. Mais, les décisions prises par le président de la République lors du récent Conseil des ministre d’annuler toutes les augmentations sur la carte d’identité nationale et le passeport biométriques dans la LFC 2018 ne laisseront que de la forme aux questions des sénateurs.
Bedoui devrait également s’expliquer sur les préparatifs pour la saison de hadj 2018 et également les efforts pour mener à bien la prise en charge des familles démunies durant ce mois sacré de Ramadhan. Les questions sur la migration subsaharienne et celle illégale ne seront pas du reste. De leurs côtés, Mustapha Guitouni et Imane Houda Feraoune, respectivement ministres de l’Énergie et la Poste et des TIC, auront à s’exprimer sur les réalisations dans leurs secteurs très stratégiques.
R. C.