CinemaCon 2019 - Gala Opening Night Event: Neon's Premiere Event Screening Of "Wild Rose"

Cinéma : De nouvelles productions pour ramener le public dans les salles

L’industrie mondiale du cinéma a exposé, pendant une semaine au festival professionnel CinemaCon de Las Vegas, ses plus belles productions attendues prochainement afin de tenter de se redresser après une année très difficile marquée par une fermeture massive des salles pour cause de pandémie du coronavirus.

Ebranlée par la pandémie et la concurrence des plateformes de streaming, l’industrie du cinéma tente de se redresser et compte sur des grosses productions comme le prochain « Spider-Man » et un nouveau « Ghostbusters », présentées au festival professionnel CinemaCon de Las Vegas, pour inciter le public à revenir dans les salles. Maintenant que près de 90% des cinémas nord-américains ont rouvert leurs portes, Sony Pictures a dévoilé la bande-annonce de « Spider-Man: No Way Home », prochain volet des aventures du super-héros, puis en montrant en avant-première « S.O.S Fantômes: L’Héritage », la suite du Ghostbusters sorti en 1984. La présentation de Sony comportait également des brèves images de « Bullet Train », avec Brad Pitt, et un autre film de super-héros intitulé « Morbius », suite de la série entamée avec « Venom ». « Au cours des 19 derniers mois, il y a eu beaucoup de pessimisme et d’idées sombres », a reconnu Josh Greenstein, qui préside le département cinéma du géant Sony. « Mais nous savons que les salles de cinéma et l’expérience du cinéma en salle vont triompher », a-t-il lancé. Les premières images du très attendu « Mission: Impossible 7″ ont été présentées aux propriétaires de salles par le célèbre acteur Tom Cruise mobilisé par les studios Paramount. D’autres films figuraient également au menu de ce festival dont « A Journal for Jordan »,réalisé par Denzel Washington, et une adaptation cinématographique du roman à succès « Là où chantent les écrevisses », produite par Reese Witherspoon. Pour leur part, les studios MGM ont confirmé que le nouveau volet des aventures de James Bond, « Mourir peut attendre » – censé être la dernière performance de Daniel Craig dans le rôle de l’espion-, sortirait en octobre, après une série de retards principalement liés à la pandémie. D’autres studios traditionnels, comme Warner, Universal et Paramount, ont également fait le déplacement. Depuis le début de la pandémie, chacun d’eux a eu recours d’une façon ou d’une autre aux plateformes de vidéo à la demande pour diffuser ses oeuvres, au grand dam des exploitants de salles de cinéma qui s’inquiète nt pour leur avenir.