Neige

CHUTES DE NEIGE : Calvaire des villageois isolés

Les importantes chutes de neige enregistrées depuis quelques jours bien qu’elles soient bénéfiques pour l’environnement et l’agriculture, peuvent représenter malheureusement une source de désagrément pour les habitants des montagnes et des régions enclavées qui n’ont pas les moyens de faire face au froid. En effet, alors que les BMS se succèdent quant à des chutes importantes de neige à des hauteurs à plus de 600 mètres d’altitude dans plusieurs wilayas du pays, prévues pour au moins toute la semaine, la panique s’empare très vite des habitants des régions concernées en raison des difficultés que l’accumulation des neiges peut leur engendrer. Outre le blocage des routes et des voies nécessitant la mobilisation d’engins pour les dégager que parfois les communes ne possèdent pas, les habitants sont confrontés à des vagues de froid avec des moyens rudimentaires. Dans plusieurs régions à Tizi-Ouzou, à titre d’exemple, des villages ne sont toujours pas desservis par le gaz naturel, ce qui contraint les habitants à recourir aux bonbonnes de gaz de butane mais qui, avec les chutes importantes de neige, ne peuvent même pas se les procurer. Beaucoup de régions sont également confrontées au problème de coupures récurrentes d’électricité durant ces périodes de grand froid. Des coupures qui peuvent durer plusieurs heures à plusieurs jours, de quoi accentuer le désarroi des citoyens. Pourtant les moyens ne manquent pas pour doter les communes touchées par les tempêtes de neige, de matériel nécessaire pour éviter ce scénario qui se reproduit à chaque saison hivernale. Le manque d’anticipation et l’implication des autorités locales font que jusqu’au jour d’aujourd’hui ce sont toujours les éléments de l’ANP et les équipes de la Protection civile qui se mobilisent pour briser l’isolement des villages et communes. Il est à noter en effet que les unités de l’Armée nationale populaire relevant des différentes régions militaires poursuivent, depuis plusieurs jours, leurs efforts en matière d’assistance aux citoyens sinistrés et ce par le déneigement des routes avec des équipements spéciaux. Dans ce cadre, les détachements relevant du secteur militaire de Sidi Belabbès (2e RM) sont intervenus samedi pour désenclaver les habitants de Dhaya, Tafassour, Sidi Ali Ben Djaâfer, Tandaft, Tlagh, Oued Sbaâ et Sidi Chaïb, alors que plusieurs familles, bloquées sur les hauteurs de Chréa dans la wilaya de Blida, ont été évacuées. Pour ce qui est des routes bloquées ou complètement coupées à la circulation en raison du cumul de neige, l’on cite la RN33 reliant Bouira à Tizi-ouzou à hauteur d’Al-Asnam et sa partie reliant Ait Boumahdi à  Aswel. RN 30 reliant Saharidj (Bouira) à  Ouacifs (Tizi-ouzou) au niveau de Tizi N’kouilal. RN15 reliant Tizi-ouzou à Bouira à hauteur du col de Tirourda (Iferhounène). CW253 reliant  Tizi-ouzou à  Béjaïa au niveau  du col Ichelladhen. Route communale reliant Maâdid (M’sila) à  Ghilassa (Bordj Bou-Arreridj) à  hauteur du village Sidi Mansour et CW42 reliant les communes de Ghilassa et Taglaït.
Ania Nait Chalal