Innondations à Tébessa

Catastrophes naturelles survenus en 2018 dans le pays : Les dégâts estimés à 25 milliards DA

Plus d’une semaine après les inondations enregistrées à Tébessa, la wilaya de Constantine a connu, mercredi dernier, des intempéries de forte intensité. En effet, des pluies diluviennes se sont abattues sur la région de Hamma Bouziane, sise à une quinzaine de kilomètres au Nord Ouest du chef-lieu de la ville de Constantine. Ces précipitations ont causé la mort à deux personnes et engendré beaucoup de dégâts matériels. Dépêché jeudi soir à Constantine, par le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du Territoire, suite à ces intempéries, le délégué national aux risques majeurs, Tahar Melizi, s’est exprimé sur les dégâts occasionnés par les catastrophes naturelles survenues dans plusieurs régions du pays depuis le début de l’année en cours. Le même responsable a estimé ces dégâts à 25 milliards de dinars.
Lors de sa visite, Melizi s’est réuni en commission interministérielle pour parler des dégâts humains et matériels causés par les intempéries survenues à Constantine. Lors de son intervention, ce responsable a insisté sur l’importance de la prévention pour éviter ce genre de catastrophe dans l’avenir surtout qu’elle a engendré la mort de deux personnes et a coûté cher au Trésor public. Ainsi, il a appelé à intensifier les actions de sensibilisation et d’information au profit des citoyens dans le but de maîtriser le niveau des dégâts des aléas de la nature.
D’ailleurs, le délégué national aux risques majeurs a annoncé l’organisation, au cours du mois d’octobre prochain, d’un séminaire national sur la gestion des grands dangers. Cette rencontre sera axée sur plusieurs thèmes. Il s’agit de l’évaluation des mécanismes de prévention ainsi que de la sensibilisation des différentes parties concernées, notamment les entreprises, les médias, les citoyens et les professionnels des technologies de l’information et de la communication (TIC).
Zahia Guerni