camps de vacances

Camps d’été à Alger : Près de 1 500 enfants du Grand sud attendus

Près de 1 500 enfants issus de familles nécessiteuses du Grand sud sont attendus dans des camps d’été à Alger pour une durée de 15 jours pour chaque groupe, a-t-on appris dimanche de la directrice de l’action sociale et de la solidarité (Dass) de la wilaya d’Alger, Saliha Maayouche.

Les camps d’été pour la saison de 2019, supervisés par la Dass, s’apprêtent à accueillir 1.500 enfants issus de familles nécessiteuses du Grand sud, a précisé Mme Maayouche à l’APS, soulignant que les bénéficiaires étaient issus des wilayas d’Illizi, de Tindouf, de Ouargla et de Biskra, qui vont camper dans des camps d’été de solidarité pour une durée de 15 jours dont le dernier délai est prévu pour le mois d’août. Les enfants seront accueillis en quatre groupes, a-t-elle ajouté précisant que tous les moyens matériels et humains ont été mobilisés pour leur assurer de bonnes conditions de séjour, outre des excursions quotidiennes aux différentes plages de la capitale et des visites guidées aux différents monuments touristiques de la wilaya, a ajouté la même responsable. Le séjour des prochaines vagues venues des wilayas du Sud aura lieu au niveau de cinq centres et écoles d’Alger, à savoir les écoles des jeunes sourds-muets de Rouiba et Baraki et celle des jeunes aveugles d’El Achour, outre les centres pédagogiques de Bologhine et de Douéra. Plus de 30 encadreurs vont accompagner ces enfants durant la période de leur séjour dans les camps. Dans le cadre du programme des camps d’été supervisé par le ministère de la Jeunesse et des Sports, les centres de vacances et de loisirs au niveau d’Alger (10 centres) ont accueilli, depuis le mois de juin, quelque 10.000 enfants venus des différents wilayas du Sud ainsi que des enfants du Sahara Occidental.