Béjaïa : homicide volontaire avec préméditation

Les gendarmes de la brigade territoriale de Béni-Maouche ont présenté devant le procureur de la République près le tribunal d’Akbou, le nommé (H-M) 42 ans, pour homicide volontaire avec préméditation et mutilation d’un corps, dont a été victime le nommé (B-N) 22 ans. Il a été placé sous mandat de dépôt.
Rappelons que le corps étêté de la victime, employée dans un poulailler, portée disparu depuis le 31/05/2016, a été découvert dans un état de décomposition avancée, dans la forêt du village Aftis, commune de Seddouk.
Les investigations entreprises par les gendarmes de ladite brigade territoriale ont conduit à l’interpellation du mis en cause (employeur de la victime), qui l’a décapité et enfouit sous terre dans ladite forêt.
Les recherches entreprises ont permis de déterrer la dépouille et de la déposer à la morgue de l’hôpital d’Akbou.