Bac : les 55 premiers lauréats honorés

Après l’effort, le réconfort, c’est le cas de le dire pour les 55 lauréats du Baccalauréat session-2015 qui se sont vu récompensés après une dure année de travail et de sérieux.
Ayant obtenu aux examens du Bac une moyenne qui oscille entre 16,83 et 19,08 /20, 55 lauréats ont été honorés, hier à Alger, par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, lors d’une cérémonie organisée au Palais du peuple en présence des hauts responsables de l’État et des membres du gouvernement. À cette occasion, le Premier ministre a remis des médailles aux bacheliers qui sont sortis du lot en obtenant les meilleures moyennes. Il s’agit de Hanane Djidel du lycée colonel Akid-Lotfi d’El-Amiria (Aïn Témouchent) qui a décroché la meilleure moyenne au niveau national avec 19,08, (branche technique-mathématiques) suivie de Adel Naidji (Alger) avec une moyenne de 18,86 (branche mathématiques) et de Abderrezak Abed (Tiaret) avec une moyenne de 18,78 (sciences expérimentales). Les autres lauréats ont reçu des cadeaux et des attestations honorifiques des mains du Premier ministre, du président du conseil de la Nation, Abdelkader Bensalah, et du président de l’Assemblée populaire nationale (APN) Mohamed-Larbi Ould-Khelifa, ainsi que des membres du gouvernement. 90 élèves ont décroché leur Bac cette année avec la mention «excellent», 5 463 avec la mention «très bien» et 28 097 avec la mention «bien». Les lauréats ont également bénéficié de tablettes numériques dernière génération et de voyages en Turquie et en Tunisie. La ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit, a souligné dans une allocution à cette occasion que les résultats du Baccalauréat de cette année étaient satisfaisants, mais ne sont pas à la hauteur de nos attentes et de l’objectif stratégique fixé par la réforme, à savoir un taux de réussite de 70%. Le taux de réussite au niveau national est de 51,36. La wilaya de Tizi Ouzou arrive en tête de classement pour la septième fois consécutive avec un taux de 65,75%.

Des chèques allant à 500 000 DA pour les lauréats d’Alger
C’était dans la nuit de lundi à mardi, lors d’une cérémonie au «Carrefour des Artistes», au niveau de la Pêcherie qu’en effet les quatorze meilleurs bacheliers de la wilaya d’Alger, dont trois issus du lycée M’hand-M’khabi de la commune de Kouba, ont été honorés. Les lauréats du Bac session juin 2015, dont la moyenne oscille entre 17,72 et 18,86, ont été primés par la wilaya en présence de leurs familles, du wali Abdelkader Zoukh et des ministres de l’Éducation nationale, Nouria Benghebrit, de la Solidarité, de la Famille et de la Condition de la femme, Mounia Meslem. Adel Naïdji, du lycée M’hand-M’khabi de Kouba a été sacré meilleur bachelier de la Capitale avec une moyenne de 18,86/20. C’est la deuxième fois consécutive qu’un lycéen de Kouba obtient ce sacre, après Abdelmalek Habel, du lycée Abdelhafidh-Boussouf, meilleur bachelier d’Alger session juin 2014, avec une moyenne de 18,31. Ce n’est pas tout, puisque le lycée M’hand-M’khabi a également donné à la wilaya d’Alger son quatrième meilleur bachelier (Youcef Remil, 18,31) et son sixième (Ouarda Fennak, 18,28), de la session de juin 2015. La deuxième place au podium est revenue à Oussama Djaâdane du lycée El-Mokrani de Ben-Aknoun (18,61) et la troisième à Amira Ouahdi du lycée Mohamed-Mazari de Bab-Ezzouar (18,36). Abderraouf Kacem (lycée Saïd-Hamdine, Hydra), Lylia Kharbachi (Mohamed-Hadjres), Basma Sahnoun (Errafik, Bir-Mourad- Raïs), Sarah Serradj (Mustapha-Lacheref, Bab-Ezzouar), Ikram Mouhmou (lycée Amirouche, Réghaïa), Kamilia Djadi (lycée El-Qaria, Zéralda) et Fatma-Zahra Ouisse (Zoubida-Ould -Kablia, Draria) complètent la liste avec respectivement 18,29, 18,22, 18,17, 18,08, 18,07, 17,88 et 17,72 de moyenne. Mohamed-Fathi Meslem du lycée Abdelhafidh-Mirad (Bourouba) et Randa Tamrabet du lycée Bahia-Hidour ont été par ailleurs distingués en tant que meilleurs bacheliers de la wilaya parmi les personnes handicapées scolarisées. Quatorze lauréats du BEM (Brevet d’enseignement moyen) et quinze de la Cinquième ont été également honorés au cours de la même cérémonie. Des chèques de 500 000 DA ont été remis à chacun des bacheliers, alors que les meilleurs du BEM et de Cinquième se sont vu remettre respectivement des chèques d’une valeur de 400 000 DA et 300 000 DA chacun. Aucun chiffre sur les taux de réussite aux différents examens scolaires à Alger, notamment celui du Bac, n’a été communiqué à cette occasion. Les élèves primés et leurs familles ont profité de cette occasion pour prendre des photos avec les ministres de l’Éducation nationale et de la Solidarité nationale, ainsi que le wali. Par ailleurs, le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a présidé hier au Palais du Peuple à Alger une cérémonie en l’honneur des 55 lauréats du Baccalauréat à l’échelle nationale de l’année scolaire 2014-2015.
Ania Nait Chalal

10 commentaires

  1. Le wali d’alger prône le communautarisme. Contrairement à ce qui est rapporté dans l’article, ce ne sont pas les meilleurs bacheliers d’Alger qui ont été honorés par M. Zoukh. Le wali a fait ses emplettes dans les trois souks d’Alger ( Trois académies). Il a pris cinq tomates, trois artichauts et Et quatre navets.M. Le wali a fait de la ségrégation , en appliquant sa propre méthode quant au choix des meilleurs éléments, il a crée un « Bac Zonale ». De la sorte, nous savons maintenant que le baccalauréat n’est plus national mais communal. M. Zoukh, vous avez lésé les meilleurs enfants d’Alger dont les moyennes sont respectivement de 18,30- 18,23 – 18,22 & 18,10 qui ont obtenu la mention excellent et vous les avez remplacés par ceux de votre choix ou ceux qui vous ont été recommandés à savoir 18,08 , 18,07 et deux autres ayant obtenus la mention très bien soit 17,88 & 17, 72. M. Zoukh, en voulant innover, vous avez humilié de brillants bacheliers et provoqué l’ire de leurs parents qui vous ne le pardonnerons jamais en prenant Dieu pour témoin.

  2. Benmalek Mohamed Larbi

    Est il juste de récompenser un élève ayant obtenu au bac 17.72 de l’académie d’Alger est ou ouest au détriment d’un autre ayant obtenu 18.08 de l’académie d’Alger centre? Assurément NON NON et NON.
    Y a t-il un responsable courageux pour réparer cette injustice?

  3. Personne ne réparera l’injustice, sauf Allah qui voit tout ce que l’on nous cache. Cela ne se passe que dans une république bananière . Il faut prendre son mal en patience ( je parle des élèves lésés ) et aller de l’avant.

  4. jE PEUX DIRE QUE J AI GAGNEE CAR AVEC LA MEILLEURE MOYENNE SUR TOUT LE TERRITOIRE ALGERIEN EN 1982 DE 16 /20 A L AGE 15ANS J AI AQUIS L ESPOIR D UN GENIE ALGERIEN AVEC TOUT LES BENIDICTION DE MES PARENTS AMEN SVP reponce a mon commontaire juste.

  5. rentrer mes commentaires sur web internet je le merite la liste je lai car premier de la liste bac tm juin 1982 c est benzerrouki lahouari top premierb de la premiere liste en algerie fait part de moi et de mon genie thank you

  6. maintenat je suis un ecrivain technique pour linkdln austria je fais mega box

  7. rep si il y as pas d erreur il a pas de gomme

  8. a linkdlin je reste fidele pour mon travail aquis en computer science deja je represente le bac 1982 tm de moyenne 16 comme engeneur en electronique from wake tech jai aquis un rendes vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>