Zinc

AVANT ET APRÈS LA VACCINATION CONTRE LA COVID-19 : Un nutritionniste recommande la prise du Zinc

Le Dr Abdelouahab Attout, pharmacien et nutritionniste, recommande la prise du Zinc pendant et après l’infection par la covid, ainsi qu’avant et après le vaccin anti -corona « le zinc est un composant des hormones et des récepteurs, il contribue à l’expression génique, il est particulièrement important pour le stockage de l’insuline ainsi que pour le maintien des fonctions gustatives et olfactives. Néanmoins son rôle au sein du système immunitaire est controversé ».
Intervenant hier sur les ondes de la radio régionale de Sétif, Dr Attout a déclaré « nous recommandons de prendre le zinc 6 jours avant le vaccin anti-coronavirus et de continuer à le prendre pendant un à deux mois ou plus pour stimuler la multiplication des globules blancs », a-t-il précisé, ajoutant que « 75% de la population mondiale manquent de zinc, et le manque du zinc provoque un gonflement de la prostate chez l’homme après l’âge de 40 à 50 ans », poursuivant également que « 75% de la population mondiale manque de magnésium, de plus 95% des femmes et 83% des hommes souffrent du manque de vitamine D ». Le Dr Attout a expliqué que « la base de l’immunité est constituée du quadruple : zinc, magnésium, vitamine D et vitamine C ». Conseillant à ce niveau les citoyens de consommer « le poisson, y compris les crevettes, qui sont riches en zinc, auquel s’ajoute dans une moindre mesure de la viande rouge, les noix sont riches en magnésium ».
Le magnésium contrôle 300 à 500 enzymes et joue un rôle important dans le système nerveux, le stress et la sensibilité. La vitamine D stimule le système immunitaire et devient anti-inflammatoire si on en prend suffisamment de doses. Le soleil est une source de vitamine D, exposant 75 % du corps humain au soleil pendant 20 à 30 minutes par jour, Matin ou soir, est suffisant pour apporter à l’organisme la dose quotidienne de vitamine D. Les compléments alimentaires et les huiles de poisson sont d’autres sources de vitamine D. À propos des compléments alimentaires, l’invité de la radio de Sétif a affirmé que « les compléments alimentaires ne présentent généralement pas de danger pour la santé humaine et sont compatibles avec les médicaments, contrairement aux herbes et aux médicaments qui peuvent être dangereux.
S. O.