Daira

Attribution de logements sociaux à Khemis Meliana (Aïn Defla) : Des citoyens mécontents ferment le siège de la daïra

Des dizaines de citoyens de khemis Meliana (Aïn-Defla) n’ayant pas figuré dans la liste des bénéficiaires de logements sociaux alloués récemment à la commune ont fermé, dimanche, le siège de la daira de khemis Meliana en signe de mécontentement.

àtravers cette action, les protestataires ont voulu dénoncer les agissements du SG de la daïra de Khemis Meliana qu’ils accusent d’être derrière la confection des listes des bénéficiaires des logements sociaux attribués à la commune, appelant au départ de ce responsable. Selon eux, c’est ce même responsable qui a confectionne la liste des logements attribués samedi (20 avril) ainsi que ceux inhérents à l’opération de recasement des habitants du bidonville du quartier «Boutane» qui a eu lieu le mois passé, soutenant que
l’ «ère de la hogra doit être banni à jamais» Dans l’impossibilité de regagner leur postes de travail, nombre de fonctionnaires de la daïra de khemis Méliana se sont vu contraints de rester à l’extérieur de cette administration, attablés pour la plupart aux cafés la jouxtant en vue de suivre l’évolution des événements. La grogne et la contestation ont également marqué la ville de Aïn-Soltane (42 km au sud-est de Aïn Defla) dont le siège de l’APC a été fermé par des citoyens revendiquant logements et emploi. Au chef-lieu de wilaya, l’entrée est de la Route nationale (RN) n° 4 était fermée pour la troisième journée consécutive, les protestataires exigeant l’affichage des listes des bénéficiaires des logements sociaux dont a bénéficié la commune de Aïn-Defla. Dans une déclaration faite samedi à l’issue de la cérémonie de remise des clés au profit des bénéficiaires des 1358 logements sociaux des communes de Ain Defla et khemis Meliana, le wali de Ain-Defla, Azziz Benyoucef à fait état de l’attribution «prochaine» de quelque 2000 unités du même segment au profit de citoyens de sept communes de la wilaya. Il a toutefois assujetti l’affichage des listes à l’achevement du travail accompli par les commissions de daïra chargées de déterminer la liste des bénéficiaires de logement, soutenant que la mission de ces instances ne doit pas se faire dans la précipitation.