benbouzidp4

AMÉLIORATION DES PRESTATIONS ET VALORISATION DE LA CARRIÈRE DES TRAVAILLEURS DE LA SANTÉ : Benbouzid compte sur la loi de 2018 et les orientations du Président

Le ministère de la Santé se dirige vers le renforcement prochain des mesures d’amélioration des prestations offertes par le secteur et la valorisation de la carrière du personnel de la santé à travers la révision des statuts. C’est du moins ce qu’a fait savoir le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid qui intervenait mercredi dernier lors d’une réunion, tenue par visioconférence avec les directeurs de santé de wilaya, sur les procédures nécessaires à l’amélioration des services de santé.
Il a précisé que la rencontre visait l’élaboration d’une feuille de route illustrant les orientations auxquelles nous aspirons pour parvenir à un service public de qualité. Les principes et bases consacrés par la loi 18/11 du 2 juillet 2018 relative à la Santé et les orientations du Président, rappelle Benbouzid, se veulent un socle sur lequel seront lancés les travaux d’amélioration du service public, à travers le traitement des problèmes que rencontrent notamment les personnels, nécessitant une révision des statuts et des grilles de salaires y afférentes.
Le département de la Santé a commencé à mettre en application les décisions du président Tebboune au sujet de la révision des textes réglementaires, en formulant des propositions pour l’amélioration du parcours professionnel des travailleurs, de manière à leur permettre de gagner un salaire à la hauteur de leurs efforts et leurs missions permanentes, a-t-il expliqué. Il a en outre précisé que cette réunion aboutirait à des recommandations pratiques visant à esquisser les contours du système sanitaire, conformément aux lois et proposerait un programme d’action en fonction des propositions incluses par chaque direction ou structure dans les textes réglementaires de l’application de cette loi, ajoutant que les textes les plus importants feront l’objet d’un suivi quotidien par ses services.
Le secrétaire général du ministère de la Santé, Abdelhak Sayhi a présenté des directives concernant la modalité de travail et de coordination avec les différentes directions, en fixant les mesures d’élaboration des textes relatifs à l’application de la loi sanitaire. Il a à ce propos indiqué qu’un calendrier pour l’élaboration des textes avait été fixé, soulignant l’impératif de présenter les premiers textes proposés avant le 20 septembre prochain.
Pour ce qui est des priorités de travail, l’accent sera mis sur plusieurs points, dont les soins sanitaires, les médicaments et matériels médicaux, la planification, la prévention et les mesures d’emploi, en sus du financement et des ressources humaines. Ces prépositions devraient également inclure la révision des statuts particuliers et l’amélioration de la vie professionnelle du personnel du secteur, ainsi que l’organisation des structures sanitaires et des modalités de prise en charge des patients.
Ania Nch