ADE

ADE à Chlef : Hausse des créances auprès des abonnés à plus de 1,32 milliard de DA

Les créances de l’Algérienne des eaux (ADE) de Chlef dues auprès de ses abonnés ont dépassé le 1,32 milliard de DA, durant l’année en cours, a-t-on appris, mercredi, auprès de cette entreprise. Dans un point de presse consacré à la présentation du bilan d’activité de son secteur, le directeur de l’unité ADE de Chlef, Bouaza Lhadj Ben Abdellah a signalé une hausse de l’ordre de 19 %, dans les créances détenues auprès des différents abonnés, soit plus de 1,32 milliard de DA, entre le 1 janvier et le 30 novembre écoulé, comparativement à la même période de l’année 2019, durant laquelle les créances ont atteint 1,12 milliard de DA, a-t-il ajouté. Le responsable a évoqué l’impact négative que pourrait avoir une telle situation sur la qualité des prestations assurées par son unité, à l’avenir, eu égard, a-t-il dit, « à la hausse enregistrée dans les frais de l’entreprise pour l’acquisition de pompes et des produits chimiques utilisés dans le traitement des eaux et autres charges, estimés à 2,4 milliards de DA», a-t-il souligné. Pour M. Bouaza, la hausse de ces créances s’explique notamment par « les mesures entreprises pour réduire la propagation de la Covid-19, et la réticence des abonnés, notamment les ménages, à régler leurs factures ». Détaillant ces créances, il a fait part de prés de 730 millions de DA détenus par les abonnés ordinaires (ménages), 270 millions de DA de créances détenues par les administrations, entreprises, et différents services publics, 12 millions par le secteur du tourisme et les usines, et 298 millions par les collectivités locales. Au titre des efforts de lutte contre les raccordements illicites et le vol de l’eau, le même responsable a fait part de la réalisation, par ses services, à la période indiquée (1 janvier au 30 novembre) de plus de 26.000 sorties sur le terrain, ayant permis la constatation de 38 vols d’eau et 253 raccordements illicites et la récupération de pas moins de 5.500 m3 d’eau, et le transfert de 56 dossiers en justice. A noter que l’ADE de Chlef a signé, récemment, des conventions de partenariat avec des micro-entreprises créées dans le cadre de l’ANSEJ, en vue de leur confier la réalisation de nouveaux raccordements, le montage de compteurs et la lutte contre les fuites d’eau.