Votes

17 médias étrangers accrédités pour le référendum

L’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) a annoncé jeudi soir avoir octroyé, dix-sept (17) accréditations provisoires sur vingt-cinq (25) demandes émanant de médias étrangers qui ont émis le vœu de couvrir le référendum sur le projet d’amendement constitutionnel du 1er novembre 2020. « Dans le cadre des préparatifs en cours pour le référendum sur le projet d’amendement constitutionnel du 1er novembre 2020, et en application des missions qui lui sont imparties conformément à la loi organique 07-19 du 14 septembre 2019, particulièrement son article 49, l’Autorité nationale indépendante des élections informe qu’elle a octroyé dix-sept (17) accréditations provisoires sur vingt-cinq (25) demandes reçues entre le dimanche 11 octobre 2020 au jeudi 22 octobre 2020, de médias étrangers qui ont émis le vœux de couvrir le référendum sur le projet d’amendement constitutionnel du 1er novembre 2020″, précise l’ANIE dans un communiqué reçu par l’APS.
Dans ce sens, ajoute la même source, l’ANIE « a pris toutes les dispositions nécessaires pour faciliter le travail des équipes médiatiques accréditées dans leur mission de couverture du déroulement du référendum ».

Un cadavre découvert au large de Mostaganem
Le corps d’une personne non identifiée a été découvert au large de la plage de Khadra à l’Est de Mostaganem, selon la direction locale de la Protection civile. Les éléments de ce corps constitué sont intervenus jeudi matin pour repêcher le corps sans vie d’une personne de sexe masculin qui flottait à la surface à 1 mile marin (1,8 km) au nord de la plage de Kadous, dans la commune de Khadra (75 km à l’est de Mostaganem), a-t-on indiqué.
Les unités intervenantes ont transféré le cadavre, qui était à un stade de décomposition très avancé, à la morgue de l’établissement hospitalier de la daïra de Achâacha, a-t-on fait savoir.

Covid-19 au Maroc : nouveau record de contaminations
Le Maroc a signalé, jeudi, un nouveau record de contamination avec 4.151 nouveaux cas d’infection à la COVID-19, portant ainsi le bilan à 186.731 cas confirmés, a annoncé le ministère de la Santé. Le nombre de décès dus au nouveau coronavirus s’est établi à 3.132, tandis que le nombre de guérisons s’est élevé à 154.481, selon le bulletin quotidien du ministère de la Santé. Par ailleurs, le nombre total des cas exclus après des résultats négatifs d’analyses effectuées au laboratoire a atteint 2.944.035, selon la même source. Les cas actifs ont atteint un total de 29.118, alors que les cas sévères ou critiques sont au nombre de 652, dont 43 placés sous intubation. Le taux d’occupation des lits de réanimation dédiés à la Covid-19 est de 28,4%. Le taux d’incidence cumulé est de 514,2/100.000 habitants, contre une incidence de 24h établie à 11,4/100.000 habitants.

Le porte-parole du PT condamné pour diffamation
Le tribunal d’El Harrach a condamné, jeudi, le porte-parole du Parti des travailleurs (PT), Djelloul Djoudi, à une peine de 3 mois de prison avec sursis, assortie d’une amende de 50.000 DA, dans l’affaire de diffamation l’opposant à l’ancienne ministre de la Culture, Nadia Labidi, a-t-on appris de source judiciaire. Dans une interview, parue le 8 mai 2019 dans le quotidien Liberté, le mis en cause avait accusé la plaignante de « conflits d’intérêts » dans sa gestion du ministère de la Culture, reprenant à son compte l’accusation publique de la secrétaire générale du PT, Louisa Hanoune, à l’encontre de Mme Labidi. Une plainte pour « diffamation » a, par la suite, été déposée par cette dernière à l’encontre de M. Djoudi, le 8 octobre 2019. Une autre action en justice, pour le même objet, a également été intentée, le 7 mai 2015, à l’encontre de Mme Hanoune par l’ancienne ministre qui a réactivé, le 5 mai 2019, la même plainte. Celle-ci est en cours d’instruction.

Le consulat de Turquie à Alger fermé
L’ambassade de Turquie en Algérie, dans un communiqué diffusé jeudi sur sa page facebook, annonce la fermeture, le jour même, soit le 22 octobre 2020, de son consulat installé à Alger. Et pour cause, un cas de Covid-19 a été décelé chez le personnel employeur de la représentation consulaire turque. Cette fermeture sera observée pendant 14 jours, période recommandée par les scientifiques en pareille situation de crise sanitaire. Toutefois, souligne la même source, et pour permettre de rester au service de ses ressortissants en Algérie, l’ambassade assure que la ligne téléphonique d’urgence du consulat restera opérationnelle.

Le fret maritime Alger-Marseille reprend le 2 novembre
L’Entreprise nationale de transport maritime de voyageurs (ENTMV, Algérie-Ferries) a annoncé ce, jeudi, que la première traversée de la ligne maritime régulière reliant les ports d’Alger et de Marseille, dédiée au transport du fret roulant, est programmée pour le 2 novembre prochain au départ et le 3 novembre au retour. « L’Entreprise nationale de transport maritime de voyageurs prie les opérateurs et particuliers intéressés par le transport maritime du fret roulant (remorques et véhicules), pour le départ du port d’Alger vers le port de Marseille prévue le 2 novembre prochain et le retour le 3 novembre de contacter par téléphone ou par mail les services de l’ENTMV, Algérie-Ferries », a précisé la même source dans un communiqué. Il s’agit de la direction centrale commerciale pour l’Algérie et la délégation régionale au niveau de Marseille (France), selon la même source qui invite les concernés à consulter son site web (www.algérieferries.dz).

Un enfant meurt noyé dans un plan d’eau à Chlef
Les services de la Protection civile de Chlef ont repêché, jeudi, le corps d’un enfant mort noyé dans un plan d’eau destiné à l’irrigation agricole, dans la commune de Chettia (7 km au nord de Chlef), indique un communiqué de ce corps constitué. L’unité de la Protection civile de Chettia, qui a reçu un appel au secours d’un citoyen signalant que son fils de 6 ans s’est noyé dans un plan d’eau destiné à l’irrigation agricole, au lieu-dit « Boukaàte Sahraoui » dans cette commune (Chettia), est intervenue vers 12h30 pour le repêchage du corps de l’enfant mort noyé, précise le document. La dépouille de l’enfant a été transférée vers la morgue de l’établissement public hospitalier de Chettia, tandis qu’une enquête a été ouverte par les services de sécurité compétents pour déterminer les circonstances exactes de cet incident, a-t-on ajouté de même source.