Festival de musique symphonique

10e Festival international de la musique symphonique : Une soirée euro-maghrébine par excellence

La quatrième soirée du 10e Festival international de la musique symphonique a été marquée par une affiche euro-maghrébine par excellence avec les prestations de groupes d’Autriche, d’Italie et de Tunisie.

L’Opéra d’Alger «Boualem Bessaïyeh» a accueilli, mardi soir, des groupes d’Italie, d’Autriche et de Tunisie qui ont enchanté, deux heures durant, le public avec des prestations raffinées en déroulant plusieurs pièces classiques. La soirée a été inaugurée par la troupe autrichienne dirigée par le maestro pianiste Robert Lehrbaumer qui a subjugué le public avec un répertoire musical varié dont des pièces de grands compositeurs Amadeus Mozart, Johanne Brahms et Gottfried Von Einem. S’exprimant à la fin de son numéro, le chef d’orchestre autrichien a fait part de «sa joie immense» de participer au festival d’Alger, saluant le public algérien «mélomane» et spontané. Le quatre italien a pris le relais par la suite pour bercer le public par une belle prestation inspirée de l’Opéra Bel Canto créant une ambiance chargée d’émotions fortes et rythmée. Ils ont également présenté des pièces de Vincenzo Bellini, Gioacchino Rossini et Gaetano Donizetti en guise de voyage vers l’âge d’or de la musique classique italienne. La soirée a été clôturée par l’ensemble de cordes de l’Opéra tunisien, conduit par le maestro Rachid Koubaa et le pianiste Mehdi Trabelsi qui a brillamment exécuté des pièces de la 10e symphonie du compositeur allemand Felix Mendelssohn outre un concerto du grand musicien autrichien Joseph Haydn. La soirée s’est déroulée en présence du ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, du Conseiller à la présidence de la République, Mohamed Salah Akka et de l’ambassadeur d’Italie à Alger, Pascal Ferrera. Quatorze pays prennent part à la 10e édition du festival international de la musique symphonique qui se poursuit jusqu’au 19 octobre. A rappeler que les passionnés de la musique classique sont au rendez-vous hier soir avec trois orchestres venus du Japon, de la République Tchèque et d’Afrique du Sud.