10 morts et 46 blessés sur les routes : Un début de Ramadhan meurtrier

Les deux premiers jours du mois de Ramadhan ont été durs pour les brigades secouristes de la Protection civile qui ont été contraintes à redoubler d’efforts pour venir en aide aux personnes en détresse. Le dernier bilan de ce corps constitué l’atteste. Durant la période du 17 au 19 mai 2018, arrêté dans la mâtinée d’hier à 08 heures, les unités de la Protection civile ont effectué quelque 3286 interventions en seulement 48 heures. Les actions menées sur terrain concernent des interventions sous différents types pour répondre aux appels de secours, suite à des accidents de la circulation, des accidents domestiques, évacuation sanitaire, extinction d’incendies et dispositifs de sécurité… En effet, depuis la journée de ce jeudi, qui coïncidait avec le premier jour du mois sacré jusqu’à vendredi, 10 personnes ont été tuées et 46 autres ont été blessées, dans 10 accidents survenus au niveau de plusieurs régions du pays. C’est ce qui ressort d’un bilan de 48 heures, dressé hier par la DG de la Protection civile. Dans ce lot, la wilaya de Biskra déplore le bilan le plus lourd avec 04 personnes décédées suite à une collision entre un véhicule léger et un camion, survenu sur la Route nationale N° 46, commune de Chaiba, daira d’Ouled Djellal. Il convient de noter, en ce sens, que le nombre des accidents de la route qui rebondissent pendant le mois du jeûne, sont souvent causés par le non-respect du code de la route.

Une femme et deux enfants retrouvées calcinés !
Par ailleurs, le bilan de la Protection civile revient sur les accidents domestiques recensés au cours de cette période pour faire état du décès de trois personnes retrouvées calcinées à l’intérieur du domicile. «À noter aussi, l’intervention des secours de la Protection civile pour l’extinction de 04 incendies urbains, au niveau des wilayas de Saida, d’Ain Defla, Médéa, et Blida, ces incendies ont causé le décès de 03 personnes carbonisées (01 femme 40 ans, et 02 enfants 10 et 13 ans), suite à un incendie qui s’est déclaré dans une baraque au lieu dit les frères Seddik, commune de Saida», pouvait-on lire sur le communiqué. «Par contre les secours de la wilaya de Sétif, sont intervenus pour la recherche et le repêchage d’un corps d’une (01) personne décédée (59 ans) emportée par les eaux en crue d’un oued, à bord d’une camionnette au lieu dit EL GUERAGRA, commune d’Aïn Kebira, à signaler aussi que les recherches se poursuivent d’une éventuelle deuxième personne par les éléments de la Protection civile au même lieu», a-t-on conclu.
Mohamed Amrouni