USMA

USM Alger : Le « chaos » interrompt les travaux de l’AG des actionnaires

L’Assemblée générale ordinaire (AGO) des actionnaires de l’USM Alger, qui devait se tenir mercredi à Alger, a dû être interrompue à cause du « chaos » survenu juste après le début des travaux, a indiqué la direction des « Rouge et Noir ».
«Les travaux de cette AGO ont été marqués par un état de chaos et un comportement inapproprié de certains actionnaires, d’où la décision de les arrêter », a publié la direction algéroise dans un bref communiqué sur son site officiel. Pour l’heure, aucune date n’a été avancée pour la reprise desdits travaux, alors que l’AGO devait se dérouler dans le calme au vu notamment des bonnes conditions dans lesquelles se prépare l’équipe, sous la houlette du nouvel entraîneur Denis Lavagne, en vue de la nouvelle saison footballistique qui démarrera le week-end du 22-23 octobre.

SAÏD ALLIK : « Il n’y avait rien de grave pour interrompre l’AGO »
Le président du Club sportif amateur (CSA) de l’USM Alger, Saïd Allik, a estimé qu’il n’y avait « rien de grave » pour pousser le président du Conseil d’administration (CA) de la SSPA/USMA, Achour Djelloul, à interrompre les travaux de l’Assemblée générale ordinaire (AGO) des actionnaires, mercredi à Alger. « Je pense qu’il n’y avait rien de grave qui justifie l’interruption des travaux de l’AGO. Des membres de l’AG se sont exprimés à leur façon sur certains points qui, selon eux, étaient nécessaires à soulever. Chaque personne a sa manière de s’exprimer. Achour Djelloul aurait pu gérer la situation en quelques minutes, au lieu d’interrompre ce rendez-vous », a déclaré à l’APS Allik, également actionnaire du club. Le club algérois a annoncé un peu plus tôt dans la journée, sur sa page officielle Facebook, l’interruption des travaux de l’AGO à cause du « chaos » survenu juste après leurs débuts. « Les travaux de cette AGO ont été marqués par un état de chaos et un comportement inapproprié de certains actionnaires, d’où la décision de les arrêter », a écrit l’USMA. « J’ai préféré ne pas prendre la parole. Des membres voulaient s’informer sur les dépenses de la saison dernière, alors que d’autres n’ont pas apprécié le fait de réceptionner les documents avec du retard, et ils l’ont fait savoir au président du CA. Il y a même des membres qui ont déploré le fait de ne pas recevoir d’invitations pour assister aux matchs. Il s’en est suivi des accrochages verbaux, chose qui a poussé Achour Djelloul à lever la séance », a conclu Allik, regrettant la tournure des événements. Contacté par l’APS pour connaître sa version des faits, le président du CA Achour Djelloul est resté injoignable. Aucune nouvelle date n’a été avancée par la direction pour la reprogrammation de l’AGO qui devrait se dérouler avant le début de la nouvelle saison 2021-2022, dont le coup d’envoi sera donné le week-end du 22-23 octobre.