11.9 C
Alger
21 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
RÉGIONS

Université Hassiba-Benbouali (Chlef) : une rentrée perturbée !

Lors d’un exposé sur la rentrée universitaire 2015/2016, le recteur de l’université Hassiba-Benbouali de Chlef a indiqué que l’accueil de milliers de nouveaux bacheliers pose de nombreux problèmes, parmi lesquels l’hébergement, la restauration et le transport des étudiants, contrairement à l’année passée où les conditions étaient meilleures. Tout d’abord, ce responsable a relevé que le nombre de postes pédagogiques n’est pas en rapport avec le nombre des étudiants inscrits dans les différentes filières. Il y a 32 000 étudiants pour 27 000 postes d’où un déficit de prés de 5 000 postes. Pour y remédier à cette situation les responsables de l’université envisagent le recours aux écoles primaires et à la double vacation. De même, on prévoit de prolonger la durée des cours jusqu’à 20 heures ou plus et de combler toutes les heures de repos par des cours et travaux pratiques au profit des étudiants. Quant à la restauration, le problème se pose aussi avec acuité, vu le nombre grandissant d’étudiants de cette année qui devront prendre les repas. À cela le responsable de l’université impute cette situation aux entreprises en charge de la réfection des restos, tels que celui du 19 Mai situé au centre ville de Chlef et le second au niveau du pole universitaire d’Ouled-Farès. Ces entreprises ont failli à leur engagement précise le recteur de l’université. À ce sujet il est important de souligner que de nombreuses dépendances de l’université (chambres, restos ; sanitaires) ont subi des gros dégâts de la part d’étudiants inconscients et irresponsables, notamment vers la fin de l’année scolaire déplorent une source anonyme. Le contrôleur financier de la wilaya selon nos sources aurait refusé de donner l’aval pour financer cette opération de réfection du fait, du montant élevé et des procédures administratives non conformes à la législation particulièrement sur le volet de l’attribution des marchés. Cette situation a fait réagir le premier responsable de la wilaya de Chlef en l’occurrence le wali Mr Aboubakr Essedik Boucetta qui a ordonné, lors d’une séance tenue au siège de la wilaya et regroupant l’ensemble des intervenants concernés par cette rentrée universitaire, de ne quitter la salle qu’à la condition que tous les problèmes seront identifiés et que des solutions pratiques puissent être prises, pour que la rentrée universitaire de cette année se passe sous de bons auspices. Une menace à peine voilée qui risquerait de faire des dégâts parmi les responsables locaux. À titre de rappel l’université de Chlef est passée par trois étapes importantes à savoir la création d’un institut en 1983 puis à un centre universitaire en 1988 au statut d’Université de type B en 2001 puis enfin d’Université de type A en 2011. L’effectif qui était de 200 étudiants en 1983 avoisine aujourd’hui les 32 000 étudiants dont des centaines sont en Master ou en Post-Graduation. L’université de Chlef est constituée des facultés des Sciences (FS) , de Technologie (FT) ; de Génie Civil et d’Architecture (FGCA), des Sciences économiques, commerciales et de sciences de Gestion (FSECSG),des lettres et des Langues (FLL) des Sciences Humaines et sociales(FSHS) de Droit et Sciences politiques (FDSP) de l’Institut des Sciences agronomiques (ISA) et enfin l’institut d’Éducation Physique et Sportive (IEPS) . Bencherki Otsmane

Related posts

Octobre rose : Deux clinomobiles sillonnent les zones d’ombre à Oran

courrier

Bejaia : «Aguemoun Nath Ameur», proclamé le village le plus propre de la wilaya

courrier

El-Tarf : L’e-learning un moyen d’apprentissage «incontournable» durant la pandémie de Covid-19

courrier

Célébration de la journée internationale de la langue maternelle : les étudiants ont marché à Bouira

courrier

Université «Ahmed Benbella» d’Oran : Nouvelle licence professionnalisante en «agriculture de précision»

courrier

Célébration de Yennayer : Les préparatifs vont bon train à Bouira

Redaction

1 commentaire

gasmi 20 septembre 2015 at 21 h 12 min

Franchement la situation n’a pas évoluée d’un iota en particulier l’hébergement et la restauration

Répondre

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.