Un individu interpellé à l’aéroport Houari-Boumedine en possession de 9200 euros non déclarés

Un individu qui s’apprêtait à embarquer à destination du Niger, en possession de 9200 euros non déclarés, a été interpellé à l’aéroport international Houari-Boumediene, indique lundi un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).
«Les forces de police des frontières à l’aéroport international Houari-Bouemdiene d’Alger ont interpellé un présumé auteur qui s’apprêtait à embarquer sur un vol à destination du Niger en possession de 9200 euros non déclarés, en infraction à la législation et à la réglementation des n et des mouvements de capitaux de et vers l’étranger», précise la même source.

Saisie de plus de 1 800 comprimés psychotropes à Batna
Les éléments de la brigade de recherche de la Gendarmerie nationale de la wilaya de Batna ont saisi une quantité de 1 868 comprimés psychotropes et arrêté 2 personnes pour détention, vente, stockage et transport de psychotropes, a-t-on appris, mardi, auprès de ce corps de sécurité. Agissant sur la base de renseignements faisant état de l’existence d’un groupe de personnes issus de la wilaya de Sétif, qui achetaient des quantités importantes de psychotropes de la région de Barika pour les revendre ailleurs, les gendarmes ont mis en place un plan opératoire pour pister le mouvement des personnes suspectes à travers l’installation de points de contrôle sur l’axe routier reliant les communes de Barika et N’Gaous, a souligné la même source. Une fois toutes les mesures sécuritaires réunies, le véhicule suspect au bord duquel se trouvaient 2 personnes, a été appréhendé à l’entrée de la ville de N’Gaous, a précisé la même source, ajoutant que l’accompagnateur du conducteur a tenté vainement de s’enfuir tout en jetant un sachet en plastique non loin du véhicule. La fouille du véhicule a permis la saisie de plus de 1 800 comprimés psychotropes fabriqués à l’étranger en plus d’une somme d’argent, a ajouté la même source. Les mis en cause âgés de 28 ans et 26 ans ont été présentés devant la justice et incarcérés.

Le prix Abel de mathématiques attribué à une femme pour la 1ère fois
Le prix Abel de mathématiques a récompensé pour la première fois mardi une femme, l’Américaine Karen Uhlenbeck, spécialiste des équations aux dérivées partielles, a annoncé l’Académie norvégienne des Sciences et Lettres. «Karen Uhlenbeck reçoit le prix Abel 2019 pour son travail fondamental dans l’analyse géométrique et la théorie de jauge qui a radicalement modifié le paysage mathématique», a déclaré le président du comité Abel, Hans Munthe-Kaas. «Ses théories ont révolutionné notre compréhension des surfaces minimales, telles que celles formées par des bulles de savon, et des problèmes de minimisation plus généraux en dimension supérieure», a-t-il fait valoir dans un communiqué. Agée de 76 ans, Karen Uhlenbeck est maître de recherche universitaire invitée à l’Université de Princeton ainsi que professeure associée à l’Institute for Advanced Study (IAS), aux États-Unis. Elle «a élaboré des outils et des méthodes d’analyse globale «qui font dorénavant partie de la boîte à outils de tout géomètre et analyste», a souligné l’Académie norvégienne des Sciences et Lettres. Elle est également une figure de proue de l’égalité des sexes en sciences et en mathématiques.
Il s’agit de la première femme à recevoir le prix Abel, créé en 2003 par le gouvernement norvégien avec l’objectif de combler l’absence de prix Nobel de mathématiques.
Il porte le nom d’un mathématicien norvégien, Niels Henrik Abel (1802-1829).
Doté de 6 millions de couronnes (620 000 euros), c’est l’une des plus prestigieuses distinctions au monde dans le domaine des mathématiques avec la médaille Fields, attribuée tous les quatre ans.

Rallye Touareg 2019 : décès d’un pilote Italien
Le corps du défunt pilote Italien Giovanni Stefani âgé de 74 ans, participant au rallye Touareg 2019, décédé à la suite d’un grave accident de son quad mardi peu avant midi dans la région d’El Ouata, est en voie d’évacuation vers son pays natal, a-t-on appris mardi soir auprès des organisateurs de ce Rallye. «Le défunt qui a été le doyen des participants à ce Rallye auto-moto, est décédé à la suite de sa tentative de traverser une dune où se dérouler le parcours de la troisième étape de ce Rallye, au cours de laquelle son quad a fait des tonneaux causants le décès sur place de ce pilote, qui a été par la suite évacué vers la morgue de l’établissement hospitalier public de Beni-Abbès, chef lieu de wilaya déléguée», a précisé à l’APS M. Amir Benmaamar. «Un parcours-hommage sur une distance de 80 km, a été organisé mercredi à travers les zones sahariennes de Beni-Abbèes à la mémoire de ce pilote par les 250 participants à ce Rallye et ce comme signe de solidarité», a-t-il ajouté.

Une exposition spécifique des produits algériens prochainement au Nigeria
Une exposition spécifique des produits algériens sera organisée au Nigeria «durant le deuxième semestre de 2019», afin de les faire connaître et permettre aux opérateurs algériens de nouer des partenariats avec leurs homologues nigérians, a annoncé lundi à Alger une responsable du secteur du commerce. «Une exposition spécifique des produits algériens sera organisée au Nigeria durant le deuxième semestre de 2019.
Cependant la date exacte de l’exposition et le nombre de participants, n’ont pas encore été arrêtés», a déclaré à l’APS, la directrice de la Chambre algérienne de commerce et d’industrie (CACI), Wahiba Bahloul, en marge d’une journée d’information sur les opportunités d’investissement au Nigeria. Cette journée d’information vise, justement, à donner un aperçu sur le marché nigérian aux participants à la prochaine foire du Nigeria, dont l’objectif est d’accroître les exportations algériennes, hors hydrocarbures, vers ce pays qui compte 200 millions d’habitants, a expliqué Mme Bahloul.

Facebook va changer sa gestion des publicités ciblant les minorités
Facebook a annoncé mardi qu’il allait changer sa gestion des publicités ciblant les minorités et les populations économiquement fragiles dans les domaines du logement, du crédit ou de l’emploi, mettant ainsi fin à des poursuites engagées par des organisations de défense des droits civiques aux États-Unis contre le réseau social. «Il y a une longue tradition de discrimination dans le domaine du logement, de l’emploi et du crédit, et ce comportement toxique ne devrait pas être perpétué à travers des publicités de Facebook», a assuré la numéro deux du premier réseau social du monde, Sheryl Sandberg, dans un blog annonçant l’accord à l’amiable avec ces associations dont la puissante ACLU. Les négociations pour mettre un terme aux poursuites ont duré 18 mois, selon l’ACLU. Une des mesures prise est d’interdire à quiconque souhaitant faire de la publicité dans un de ces trois domaines de cibler par catégorie d’âge, de genre ou de code postal. En matière de crédit par exemple, les minorités et les personnes défavorisées sont souvent la cible d’offres de crédits immédiats d’usuriers, qui pratiquent des taux tellement élevés qu’il est ensuite difficile de les rembourser et font courir le risque d’une spirale d’endettement. Pour ce qui concerne le logement, les outils de ciblage de la publicité permettaient aux annonceurs d’exclure des catégories de la population qui ne leur convenaient pas. Facebook va donc aussi mettre sur pied un outil permettant de chercher un logement parmi toutes les publicités immobilières aux États-Unis.