Ferhat Abbas

UN HOMMAGE LUI A ÉTÉ RENDU À JIJEL AU 34E ANNIVERSAIRE DE SA DISPARITION : Ferhat Abbas, un leader historique hors pair

La salle de conférences du musée El Moudjahid, au centre-ville de Jijel a abrité mardi le cinquième séminaire commémoratif de la mort de Ferhat Abbas coïncidant avec le 34e anniversaire de sa disparition.

Cette rencontre qui se voulait historique et culturelle à la fois a été animée par des enseignants des universités de Jijel, Guelma, El- Oued, Batna et Constantine qui ont évoqué cette intellectuel et homme d’état natif de la commune montagneuse de Chahna dans la wilaya de Jijel. Premier président du gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA), Ferhat Abbas a été qualifié, par les conférenciers, de grand homme d’état et leader politique qui a consacré sa vie à la cause nationale pour délivrer le peuple algérien du joug du colonisateur français.
Pharmacien de profession, les intervenants diront dans leurs communications que Ferhat Abbas est un humaniste convaincu qui s’est pleinement impliqué dans la vie publique en écrivant plusieurs textes à travers lesquels il dénonçait l’oppression du peuple algérien ainsi que la misère qui lui a été infligée par le système colonial. Militant intellectuel hors pair, il a rallié le FLN en 1956 et devient par la suite membre du Conseil national de la Révolution algérienne, avant de se hisser à la tête du gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA) en septembre 1958.
Il décède le 24 décembre 1985 à Alger, à l’âge de 86 ans après avoir marqué, à tout jamais, l’histoire de la Révolution algérienne.
Lors de cette journée commémorative réservée à ce grand homme d’État et révolutionnaire, une exposition de photos retraçant son richissime parcours a été observée. À la fin de cette rencontre, des membres de sa famille ont été honorés ainsi que Saâd Saâdna, l’un de ses compagnons de guerre originaire de la wilaya de Sétif.
Ramdane S.