TNA

Tna : Le théâtre britannique s’invite virtuellement

Le Théâtre national algérien Mahieddine-Bachtarzi (Tna) s’ouvre, jusqu’au 17 décembre, sur le théâtre britannique avec la programmation virtuelle d’une nouvelle sélection de pièces de référence, appartenant au répertoire universel du 4e art, a-t-on appris auprès de la direction du Tna. Pas moins de huit pièces de théâtre célèbres seront diffusées durant 15 jours sur la chaîne YouTube du Tna, une programmation passée au mode virtuel suite à la pandémie de la Covid 19 qui a paralysé toute activité artistique et contraint les différents organismes culturels à transférer leurs manifestations sur la toile. Le public pourra ainsi se connecter sur la chaîne YouTube du Tna et apprécier les pièces «Beckett by Brook», «Antony and Cleopatra» , «Shakespeare’s Henry V», «Road Dahl’s The Twits», ou encore «Full Show Continuity». Chaque spectacle sera disponible pendant deux jours de 18h00 à 2h00. Programmée dans le cadre des échanges culturels entre l’Algérie et le Royaume Uni, la diffusion de ces pièces de théâtre sur la toile, s’ajoute à tout un programme virtuel élaboré par le Tna dans le but de maintenir une activité culturelle en période de confinement sanitaire, imposé par la pandémie du coronavirus et qui comprend également, outre le théâtre, des rencontres littéraires et des conférences.

Signature de contrats de performance avec huit théâtres régionaux
Des contrats de performance ont été signés, mardi au Palais de la culture Moufdi Zakaria, avec les directeurs de huit théâtres régionaux, en plus du directeur du Théâtre national algérien (TNA) en présence de la ministre de la Culture et des Arts, Malika Bendouda, indique un communiqué du ministère. S’inscrivant dans une démarche tendant à garantir le bon fonctionnement des théâtres, le contrat de performance est conclu pour assoir davantage de transparence et d’efficacité à la gestion administrative et technique des théâtres. Il définit les objectifs que les directeurs des établissements concernés s’engagent à réaliser dans des délais précis, et comprend une grille d’évaluation de leurs performances, a précisé le communiqué. Ayant pour but d’»instaurer une nouvelle gouvernance des établissements théâtraux de façon à atteindre l’efficacité souhaitée», le document est signé pour une durée de deux ans, renouvelables par une évaluation continue. Il prend en compte le budget, la localisation et l’ancienneté de l’établissement et le nombre de ses travailleurs, ainsi que l’avantage de la région et les initiatives et enjeux les plus importants qui doivent être relevés. Ces contrats ont été conclus avec le directeur du TNA et les directeurs des théâtres régionaux d’Oran, Mostaganem, Biskra, Tizi Ouzou, El Eulma, Sidi Bel Abbès, Saïda et Oum El Bouaghi.