Harraga

Tentative d’émigration clandestine déjouée à Oran

Les unités du Groupement territorial de la Gendarmerie nationale d’Oran ont réussi, dans des opérations distinctes, à déjouer une tentative d’émigration clandestine par mer de 36 individus, a-t-on appris lundi auprès des services de ce corps de sécurité.
Ces opérations ont été menées suite à des informations parvenues à ces mêmes services, selon lesquelles des individus organisent des traversées d’émigration clandestine à bord d’embarcations de plaisance à partir des côtes oranaises vers les côtes espagnoles contre des sommes colossales. Ces mêmes opérations se sont soldées par la saisie de 6 bateaux de plaisance, deux véhicules touristiques, deux boussoles, 9505 euros, de 280 000 DA, 95 comprimés psychotropes et de téléphones portables, précise-t-on de même source. Elles ont permis également la saisie de 6 bateaux de plaisance et de 27 bidons d’essence. Les individus impliqués, issus de différentes wilayas du pays, seront présentés devant les instances judiciaires après le parachèvement de l’enquête, conclut la même source.

34 morts et 1545 blessés sur les routes en une semaine
Trente quatre (34) personnes ont trouvé la mort et 1545 autres ont été blessées dans 1310 accidents de la circulation survenus durant la période du 4 au 10 septembre à travers plusieurs wilayas du pays, indique mardi un communiqué de la Protection civile. Le bilan le plus lourd a été enregistré au niveau de la wilaya de Djelfa où 7 personnes ont perdu la vie et 48 autres ont été blessées, précise la même source. Les secours de la Protection civile ont procédé, par ailleurs, à l’extinction de 1567 incendies urbains, industriels et autres, dont les plus importants ont été enregistrés au niveau des wilayas d’Alger (242), Blida (93) et Tizi Ouzou (84). Les unités de la Protection civile ont effectué, en outre, 5.293 interventions pour le sauvetage de 437 personnes en situation de danger et l’exécution de 4.491 opérations diverses d’assistance.

Plus de 54 000 comprimés psychotropes saisis à M’sila
Les services des douanes de M’sila, en coordination avec les services de sécurité, ont saisi 54 826 comprimés psychotropes à bord de trois (03) véhicules et arrêté six (06) individus qui ont été présentés devant les instances judiciaires compétentes, a indiqué un communiqué de la Direction générale des douanes. « Les éléments de la Brigade polyvalente de M’sila, relevant des services de l’Inspection divisionnaire des Douanes de Bordj Bou Arreridj, dans le territoire de compétence de la Direction régionale des Douanes de Sétif, ont saisi 54 826 comprimés psychotropes de Type + prégabaline 300 mg +, lors de trois (03) opérations distinctes menées en coordination avec des éléments de l’Armée nationale populaire (ANP) », lit-on dans le communiqué. Les comprimés psychotropes étaient soigneusement dissimulés dans deux véhicules touristiques et un véhicule utilitaire. « Les mis en cause ont été arrêtés et présentés devant les instances judiciaires compétentes », selon la même source. Cette opération s’inscrit dans le cadre « des efforts menés sur le terrain par les services opérationnels des brigades douanières, en coordination avec les services de sécurité », précise la même source. Ces opérations s’inscrivent « dans le cadre des efforts des douanes algériennes et de leur pleine mobilisation pour l’accomplissement de leur devoir professionnel et la contribution à la lutte contre la contrebande, le trafic de drogues et de substances psychotropes.

51 œuvres théâtrales et 75 projets cinématographiques soumis pour bénéficier de l’aide publique
Cinquante-et-un (51) œuvres théâtrales et 57 projets cinématographiques ont été soumis au ministère de la Culture pour bénéficier de l’aide publique dans le cadre du programme nationale du 60e anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale, a annoncé le ministère de la Culture et des Arts dans un communiqué. Le ministère de la Culture a reçu 51 œuvres théâtrales émanant du Théâtre national et de 21 théâtres régionaux, outre 57 projets cinématographiques (court-métrages et documentaires), précise le communiqué, ajoutant qu’un comité d’experts était chargé de la lecture de ces œuvres en vue de sélectionner celles éligibles à l’aide publique.

Un kangourou «de compagnie» soupçonné d’avoir tué un Australien
Un kangourou sauvage est soupçonné d’avoir tué un homme de 77 ans qui le gardait comme animal de compagnie, a annoncé mardi la police australienne. Il s’agirait de la première attaque mortelle de ce marsupial en 86 ans.L’homme, qui n’a pas été identifié, a été retrouvé par un proche dimanche après-midi avec des « blessures graves » dans une propriété de la ville peu peuplée de Redmond, dans le sud de l’Australie, a annoncé la police. « On pense que l’homme a été attaqué par le kangourou plus tôt dans la journée », a déclaré un porte-parole de la police d’État. Une équipe d’ambulanciers s’est précipitée sur les lieux, mais le septuagénaire est mort sur place. « Sur la propriété, un kangourou empêchait l’ambulance d’accéder à l’homme blessé », a indiqué l’officiel. La police a fait savoir qu’elle avait dû abattre l’animal, car il « constituait une menace permanente pour les secours ». Bien que l’espèce de kangourou n’ait pas été identifiée, la région du Grand Sud de l’Australie occidentale abrite le kangourou gris occidental dont le mâle peut mesurer jusqu’à 2,2 mètres de long et peser jusqu’à 70 kg.Selon les médias australiens, la dernière attaque mortelle d’un kangourou signalée remonterait à 1936.

Six migrants syriens morts de soif et de faim en traversant la Méditerranée
Six Syriens, dont deux nouveau-nés, sont morts de soif et de faim alors qu’ils tentaient de traverser la Méditerranée à bord d’une embarcation de fortune en espérant accoster en Italie, a indiqué lundi le Haut Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR). « Six réfugiés syriens dont des enfants, des femmes et des adolescents ont perdu la vie en mer. Ils sont morts de soif, de faim et de graves brûlures », a écrit Chira Cardoletti, responsable du HCR en Italie, sur son compte Twitter. « Ceci est inacceptable. Renforcer les secours en mer est la seule façon d’empêcher ces tragédies », a-t-elle ajouté. Les victimes sont deux enfants de un et deux ans, un de 12 ans et trois adultes, dont la grand-mère et la mère d’enfants faisant partie des 26 survivants pris en charge à Pozzallo, en Sicile (Italie), selon un communiqué du HCR. Parmi les rescapés, nombreux sont ceux dont l’état de santé est « extrêmement grave ».

Arrestation de faussaires présumés de billets de banque à Béjaïa
Trois faussaires présumés, porteurs de faux billets de banques, notamment les nouveaux billets de 2 000 DA, ont été arrêtés récemment par les éléments de la brigade économique et financière et celle de répression de banditisme (BRB), a rapporté lundi un communiqué de la sureté de wilaya. Deux membres de cette bande organisée ont été arrêtés à Béjaïa et le troisième a subi le même sort à Sétif, son lieu de résidence, a-t-on précisé, soulignant que l’opération dans les deux villes, a permis la récupération d’une somme de 114 000 dinars en faux billets, d’un pistolet automatique, et d’une longue épée. L’opération s’est déclenchée lors d’une patrouille ordinaire d’éléments de la BRB, laquelle en transitant par l’ancienne gare routière à El-khemis, au cœur de la ville, a repéré deux individus au comportement suspect, a-t-on expliqué. Après les avoir fouillé et vérifié leur identité, les éléments de la BRB ont trouvé en leur possession 48 000 DA, dont huit (8) billets en coupure de 2 000 DA à l’aspect douteux. Conduits au commissariat, ils ont avoué leur forfait, puis désigné leur complice se trouvant à Sétif, et qui a été surpris a son tour par une descente de la police locale.