Tébessa

Tébessa : mort de poissons dans le barrage de Safsaf

Plusieurs dizaines de poissons ont été retrouvés morts dans le barrage de Safsaf situé dans la commune Safsaf El Ouesra (Sud de la wilaya de Tébessa), a-t-on appris mardi auprès
de l’Inspection vétérinaire relevant de la direction des services agricoles (DSA). Dans ce contexte, l’inspectrice vétérinaire au sein de la DSA, Hanane Labiodh a affirmé à l’APS que des dizaines de poissons sont morts et putréfiés dans ce barrage, dans le cadre d’une première expérience de pisciculture menée dans la wilaya et consacrée aux espèces de poissons barbeau et la carpe dorée. Avisée de cette situation, la Direction de la pêche et des ressources halieutiques de la wilaya de Guelma dont la compétence territoriale inclut la wilaya de Tébessa, a dépêché une commission spécialisée pour enquêter sur les causes de cette mort et des échantillons de poissons morts et d’eau du barrage ont été prélevés pour analyses, a souligné Mme Labiodh. Les résultats préliminaires de l’enquête indiquent que la cause de la mort est liée à un déficit de précipitations occasionnant une baisse du niveau d’eau du barrage et celui de l’oxygène nécessaire aux poissons pour vivre et se développer, a-t-elle ajouté. De son côté, la direction des services agricoles veille en coordination avec celle de l’environnement et la direction du barrage à garantir les conditions nécessaires pour préserver le reste des poissons du barrage, a fait savoir Mme Labiodh.

Relizane : un mort dans un accident de la circulation
Une personne est décédée dans un accident de la circulation survenu, mardi soir, au niveau de l’autoroute Est-Ouest dans la wilaya de Relizane, a-t-on appris auprès des services de la Protection civile. Selon le chargé de la permanence auprès de ce corps constitué, le lieutenant Youcef Chaib Eddour , cet accident est survenu à proximité d’un échangeur au niveau de l’autoroute Est-Ouest dans la commune de Belassel. L’accident a causé la mort, sur place, d’un homme percuté par un véhicule, a ajouté le même responsable, signalant le transfert de la dépouille de la victime par les services de la Protection civile relevant de la section secours de Yellel vers la morgue de l’hôpital Mohamed Boudiaf au chef-lieu de la wilaya. Les services de la Gendarmerie nationale ont ouvert une enquête pour déterminer les causes et circonstances exactes de ce drame de la route.

Le Parti communiste chinois compte plus de 95 millions de membres
Le Parti communiste chinois (PCC) comptait 95,148 millions de membres selon un bilan établi le 5 juin, a annoncé mercredi le département de l’organisation du Comité central du PCC. Le chiffre représente une croissance de 3,5% par rapport à fin 2019 et a été multiplié environ par 20 depuis 1949, l’année où la République populaire de Chine a été fondée, a indiqué le département dans un rapport publié avant le centenaire du PCC le 1er juillet. En 1921 à sa fondation, le PCC comptait plus de 50 membres. Près de 2,31 millions de personnes ont adhéré au PCC au premier semestre de l’année, ajoute le communiqué. « La croissance continue des membres illustre la forte vitalité du Parti et la prospérité de la cause du Parti », selon le communiqué. Le nombre d’organisations de base du Parti a été multiplié par près de 24, passant de 195.000 en 1949 à 4,86 millions, selon la même source.

Covid-19 : 292 cas de contamination découverts dans une prison en Tunisie
La prison civile de Messadine (Gouvernorat de Sousse) a enregistré 292 cas de contamination par le Coronavirus à l’issue de la publication des résultats de 1031 tests de dépistage rapide effectués, a indiqué, mardi à la TAP, le directeur régional de la santé, Mohamed Ghodbani. Le responsable a fait savoir que les contaminations ont été détectées lors d’un test de dépistage initial qui a confirmé la contamination par le virus, de 27 prisonniers transférés de Kairouan vers la prison civile de Messadine. Suite à ce résultat, une opération de dépistage rapide du Covid-19 a été menée auprès de tous les prisonniers et agents de la prison, a mentionné le responsable. Par ailleurs, la campagne de vaccination se poursuit au sein de la prison a indiqué la même source signalant que 406 personnes parmi les prisonniers et les agents ont été vaccinées jusqu’à présent.

Colombie : saisie de six tonnes de cocaïne appartenant à l’ELN
Le gouvernement colombien a annoncé mercredi la saisie de six tonnes de cocaïne dans un complexe de laboratoires situé dans la jungle du sud-ouest du pays et attribué à la guérilla de l’Armée de libération nationale (ELN). « Je veux annoncer au pays le coup le plus important porté au trafic de drogue de l’ELN cette année, avec la saisie de six tonnes de chlorhydrate de cocaïne », a déclaré le ministre colombien de la Défense, Diego Molano, dans une vidéo adressée aux médias. L’opération Jared, au cours de laquelle trois « grands laboratoires » ont été détruits par les forces armées, a été menée dans la municipalité de Samaniego, dans le département de Nariño, près de la frontière avec l’Equateur. « La cocaïne, les machines et autres éléments trouvés valaient plus de neuf millions de dollars. Les stupéfiants étaient prêts à être emballés et transportés sur la côte pacifique colombienne (…) pour être envoyés au Mexique et aux Etats-Unis », a précisé le procureur général, Francisco Barbosa. Des images montrent la structure où la drogue était fabriquée dans la jungle. Molano avait annoncé que le gouvernement allait redoubler d’efforts contre le « terrorisme » des groupes armés après des tirs essuyés vendredi par l’hélicoptère du président Ivan Duque à Cucuta, près de la frontière vénézuélienne.

Un adulte sur six en surpoids en France
L’obésité a continué à progresser ces dernières années en France et concerne désormais près d’un adulte sur six, tandis que le surpoids recule légèrement, atteignant 30% de la population, montre une nouvelle étude.
En 2020, 17% des adultes étaient en situation d’obésité, soit près de 8,6 millions de personnes, contre 15% en 2012 et 10,1% en 2002, montre cette enquête présentée mercredi par la Ligue contre l’obésité, relayée par des médias. En revanche, la proportion de personnes en surpoids (hors obésité) recule de deux points par rapport à 2012, à 30,3%. Elle retrouve ainsi son niveau de 2000.
Au total, « près d’un Français sur deux est en situation de surpoids et/ou d’obésité », souligne la Ligue, fédération créée en 2014 pour « changer le regard sur l’obésité et améliorer la prise en charge médicale de cette maladie ». La corpulence a été mesurée à partir de l’indice de masse corporelle (IMC), obtenu en divisant le poids (kg) par le carré de la taille (m2). Inférieur à 18,5 points, il indique une insuffisance pondérale, entre 18,5 et 25, une corpulence normale, entre 25 et 30, un surpoids, au-dessus de 30, une obésité, et au-delà de 40, une obésité sévère.

USA: la presse quotidienne nationale va bien, les autres souffrent
Le New York Times, le Wall Street Journal et le Washington Post ont connu une année faste en 2020, tandis que le reste des quotidiens américains a encore vu son lectorat se contracter malgré une accélération des abonnés numériques, selon une étude publiée mardi par l’institut indépendant Pew Research Center. Face au déclin des revenus publicitaires et des éditions papier, les trois quotidiens d’audience nationale, et même internationale, ont su tirer leur épingle du jeu grâce aux abonnements en ligne. En 2020, le New York Times a vu le nombre de ses abonnés en ligne augmenter de 52%, et de 43% au total en intégrant les éditions imprimées. Le Washington Post, lui, a connu une progression de 50% environ de son portefeuille d’abonnés numériques, tandis que le Wall Street Journal a fini l’année civile en hausse de 29% (+21% au total). Dans le même temps, le reste de la presse, essentiellement des quotidiens locaux ou régionaux, a connu un recul de 6% de son portefeuille d’abonnés. Le bond de 27% des abonnés numériques n’a pas suffi à compenser le repli de 19% sur les seules éditions imprimées. Le Pew Research Center relève néanmoins que la baisse de 6% du nombre total des abonnés est la moins marquée depuis 6 ans, ce qui témoignerait d’un possible ralentissement de la décrue, voire d’une stabilisation.