Confinement

SUITE À LA RECRUDESCENCE DES CONTAMINATIONS AU COVID-19 : 15 jours de reconfinement pour 29 wilayas

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a décidé de reconduire, à partir d’aujourd’hui pour une durée de 15 jours, la mesure de confinement partiel à domicile (de 20 heures jusqu’au lendemain à 5 heures du matin) et l’interdiction de la circulation routière, y compris des véhicules particuliers, de et vers 29 wilayas du pays.

Selon les précisions apportées dans un communiqué publié dimanche par les services du Premier ministre, cette reconduction concerne les wilayas d’Adrar, Chlef, Laghouat, Oum El-Bouaghi, Batna, Béjaïa, Biskra, Béchar, Blida, Bouira, Alger, Djelfa, Sétif, Sidi Bel-Abbès, Annaba, Constantine, Médéa, M’Sila, Mascara, Ouargla, Oran, Bordj Bou-Arréridj, Boumerdès, Tissemsilt, El-Oued, Khenchela, Souk Ahras, Tipasa et Relizane. L’on explique dans le même document que ces mêmes wilayas sont également concernées par la reconduction, pour une durée de 15 jours, de l’interdiction de la circulation routière, (de et vers) y compris des véhicules particuliers. Ces mesures entreront en application à partir d’aujourd’hui 28 juillet. À noter que ne sont pas concernés par cette mesure, le transport des personnels et le transport des marchandises. Il a été également décidé la reconduction de la mesure de suspension de l’activité de transport urbain des personnes public et privé durant les week-ends dans les 29 wilayas citées précédemment. Aussi, le maintien de la prérogative donnée aux walis de prendre, après accord des autorités compétentes, toutes les mesures qu’exige la situation sanitaire de chaque wilaya, notamment l’instauration, la modification ou la modulation des horaires, de la mesure de confinement à domicile partiel ou total ciblé d’une ou de plusieurs communes, localités ou quartiers connaissant des foyers de contamination. Le même document fait état du maintien de la prérogative donnée aux walis d’accorder, en cas de nécessité ou pour les situations exceptionnelles, des autorisations de circuler. à la fin du communiqué « le gouvernement a appelé les citoyens à se mobiliser davantage dans la gestion de cette crise sanitaire, par leur solidarité et par la discipline pour le strict respect de toutes les mesures préconisées au titre des protocoles sanitaires en vigueur, notamment le respect des mesures d’hygiène et des gestes barrières, le port du masque obligatoire et la distanciation physique . À ce titre, il demande aux citoyens de « redoubler de vigilance, particulièrement durant les jours de la fête de l’Aïd El-Adha.
Ania Nait Chalal