Sonia Illoul

Sonia Illoul, artiste photographe : «La photo au service du patrimoine»

La photographie est au service du patrimoine, vue son rôle dans sa préservation et sa promotion, a considéré Sonia Illoul, artiste photographe exposant à Tizi-Ouzou dans le cadre des festivités de célébration du mois du patrimoine. La photographie « joue un rôle important dans la promotion et la préservation du patrimoine », a souligné Illoul, qui expose une série de photographies de sites historiques et archéologiques, d’objets de musées, maisons en ruine, bijoux et tenues traditionnelles ainsi que d’objets patrimoniaux (ardoise, chope, assiette, verre, faïence), prises dans les quatre coins du pays. Passionnée de nature et de ce qui est « rustique », elle explique : « Chaque photo me fait voyager à travers le temps », poursuivant qu’ »au-delà de la passion et de la satisfaction personnelle, c’est aussi un moyen de transmettre un instant vécu, un évènement précis et de faire connaître également les endroits que je visite ainsi que les traditions de chaque région ».
Et pour partager ces « moments » et faire connaitre cette richesse ancestrale, elle se lance dans l’impression de ses photos sur divers supports mobilier, ardoise, chope, assiette, verre, faïence… « C’est un moyen porteur et accessible à tous pour faire connaître nôtre patrimoine et inciter au voyage ». L’idée, raconte-elle, lui est venue lors d’une visite d’une ville slovaque où elle s’est achetée une chope à café ornée d’une photo de la place Hlavné Nmestie à Bratislava, la capitale du pays. « Emerveillée par cette photo, j’ai fais des recherches sur cette place que j’ai visité plus tard ».
« Je me suis alors dit que grâce à une simple chope à café, j’ai visité cette ville et que c’est facile et ingénieux de faire de même, imprimer mes photos sur différents supports afin de faire connaître le patrimoine algérien », a-t-elle ajouté. Aussi, la photographie est un moyen de sensibiliser et lutter contre un tas de fléaux et de phénomènes de société, a affirmé l’artiste, qui a réalisé plusieurs reportages photo sur la misère et l’exploitation des enfants de rues, mendiants, vendeurs de galettes ou de cigarettes.