Urgences

Sept étudiantes victimes d’intoxication alimentaire à Tissemsilt

Sept (7) étudiantes à la cité universitaire « 2.000 lits » filles à Tissemsilt, ont été victimes d’une intoxication alimentaire, a-t-on appris mardi auprès de la direction de la santé et de la population (DSP). Le service des urgences médicales de l’établissement public hospitalier de Tissemsilt a accueilli, dans la nuit du lundi, sept étudiantes présentant des symptômes d’intoxication alimentaire, qui ont quitté le service après avoir reçu les soins nécessaires, selon la même source Sitôt la nouvelle ébruitée, une enquête épidémiologique, déclenchée au niveau de la résidence universitaire « 2000 lits », a prouvé qu’il ne s’agit pas d’une intoxication alimentaire collective mais de cas isolés, a-t-on indiqué, affirmant que les conditions de réfrigération des produits alimentaires dans cette résidence sont respectées par ceux qui veillent au contrôle alimentaire au restaurant universitaire. Pour sa part, le directeur de wilaya des œuvres universitaires, Mustapha Allane a déclaré, à l’APS, qu ’il est probable que ces étudiantes aient pris leurs repas en dehors de la résidence universitaire, soulignant que l’une d’elle a reconnu avoir pris un repas dans un restaurant de la ville de Tissemsilt. Il a fait remarquer que le restaurant de la résidence universitaire sus-indiqué a accueilli, dimanche, 960 étudiantes qui ont pris le dîner et que sept étudiantes ont senti lundi soir un mal au ventre et une diarrhée doublée d’une fièvre selon le diagnostic établi par le service des urgences médicales de l’EPH de Tissemsilt. Le cas d’intoxication est isolé par rapport au nombre « considérable » des étudiantes qui ont pris leurs repas du soir à la résidence universitaire, a précisé le même responsable , faisant observer que les agents de contrôle de la direction du commerce ont pris des échantillons de repas témoins (du repas du soir) du restaurant universitaire aux fins d’analyses au niveau du laboratoire de contrôle de qualité et de répression des fraudes du chef-lieu de wilaya.

Tunisie : 836 migrants atteignent les côtes italiennes durant la première quinzaine de juin
Quelque 836 migrants irréguliers d’origine tunisienne ont atteint les côtes italiennes au cours des 15 premiers jours du mois de juin en cours contre 596 au mois de mai dernier, selon le porte-parole officiel du forum tunisien pour les droits économiques et sociaux (FTDES). S’exprimant au cours d’une conférence de presse, Romdhane Ben Amor, a indiqué que « le rapport sur la migration irrégulière du mois de mai montre que la Tunisie enregistre une nouvelle vague de migration signalant que 2817 migrants irréguliers ont atteint les côtes italiennes en 2021 contre 685 en 2020 et 347 en 2019″. Parmi les migrants arrivés sur les côtes italiennes depuis le début de l’année jusqu’au mois de mai 2021, 1588 hommes, 50 femmes, 21 mineurs accompagnés et 322 mineurs non accompagnés. La même source fait état de 52 traversées interceptées au cours des 15 premiers jours du mois de juin contre 95 opérations en mai dernier. Le rapport indique qu’au cours des cinq premiers mois de 2021, le nombre de migrants irréguliers interceptés a été de 5514 , soit une augmentation de 133 % par rapport à la même période en 2020 et une augmentation de plus de 500 % par rapport à 2019, lit-on dans le rapport. 39,14% du nombre total d’arrivées en Italie depuis le début de l’année 2021 sont des Tunisiens contre 60,86% de nationalités différentes. Le début de cette année a vu une diminution du nombre de familles et de femmes arrivées sur les côtes italiennes en raison de facteurs climatiques non-appropriés. Les traversées interceptées sont encore majoritairement concentrées dans la région de Sfax, atteignant 44,21% en Mai 2021.

Saisie de 25 kg de résine de cannabis à Tlemcen
Vingt cinq (25) kilogrammes de résine de cannabis (kif traité) ont été saisis dernièrement dans la wilaya de Tlemcen lors d’une opération ayant permis aux policiers d’arrêter un suspect, a-t-on appris mardi dans un communiqué de la sûreté de wilaya. Les éléments de la police mobile judiciaire de Sabra ont découvert, chez le conducteur d’une motocyclette qu’ils ont intercepté, une quantité de résine de cannabis. Une procédure judiciaire a été engagée contre le prévenu pour le présenter devant la justice, a-t-on indiqué de même source.

Variant Delta : deux doses de Pfizer ou d’AstraZeneca efficaces à plus de 90%
Deux doses des vaccins Pfizer/BioNTech ou AstraZeneca/Oxford protègent à plus de 90% contre les hospitalisations après avoir contracté le variant Delta du coronavirus, initialement apparu en Inde, selon une étude publiée lundi par les autorités sanitaires britanniques. L’étude de Public Health England (PHE) montre une protection à 96% contre les hospitalisations après deux doses du vaccin Pfizer/BioNTech et à 92% pour Oxford/AstraZeneca. Sur 14.019 personnes ayant contracté ce variant, seules 166 ont été hospitalisées, révèle l’étude menée entre le 12 avril et le 4 juin, soulignant qu’il s’agit « de résultats comparables à l’efficacité du vaccin pour éviter l’hospitalisation liée au variant Alpha », apparu fin 2020 dans le sud-est de l’Angleterre. « Cette preuve de l’efficacité de deux doses contre les variants montre à quel point il est crucial de se faire vacciner une deuxième fois », a estimé le ministre de la Santé Matt Hancock, se félicitant que le programme de vaccination britannique ait « déjà sauvé des milliers de vies ». Une précédente analyse de PHE avait montré que deux doses du vaccin protégeaient aussi efficacement du variant Delta qu’Alpha mais pas une seule dose. Pour Mary Ramsay, responsable de la vaccination à PHE, « il est absolument vital de recevoir les deux doses dès qu’elles sont proposées afin d’obtenir une protection maximale contre tous les variants existants et émergents ». Plus contagieux que le variant Alpha, le variant Delta est désormais dominant au Royaume-Uni, pays le plus meurtri d’Europe par la pandémie avec près de 128.000 morts. Actuellement, près de 80% des adultes ont reçu une dose de vaccin au Royaume-Uni mais seulement 57% deux doses.

Arrestation à Oum El Bouaghi d’un individu pour faux, usage de faux et abus de fonction
Les éléments de la deuxième sûreté urbaine de la wilaya d’Oum El Bouaghi ont arrêté un individu impliqué dans une affaire de « faux, usage de faux, abus de fonction et utilisation frauduleuse de cachets », a-t-on appris mardi auprès de la cellule de communication de la sûreté de wilaya. L’affaire a été enclenchée suite à une plainte déposée par un juriste dans une administration publique faisant état de l’émission et la diffusion par des parties inconnues de documents falsifiés concernant son administration. L’investigation a permis l’identification du suspect âgé de 37ans, a souligné la même source, précisant que la fouille du domicile du mis en cause en collaboration avec le parquet du tribunal d’Oum El Bouaghi après l’accomplissement de toutes les mesures réglementaires nécessaires, a donné lieu à la découverte d’un cachet de l’administration et de documents à falsifier moyennant des sommes d’argent. Après l’achèvement de l’enquête, il a été procédé à l’élaboration de trois dossiers pénaux à l’encontre de l’individu arrêté pour  »utilisation et détention de cachets de manière frauduleuse », « diffusion de faux documents comportant des faits erronés, utilisés intentionnellement » et « abus de fonction », a-t-on indiqué, ajoutant que le suspect a été présenté devant le parquet du tribunal d’Oum El Bouaghi.

Trois morts et 184 blessés sur les routes en 24 heures
Trois (3) personnes ont trouvé la mort et 184 autres ont été blessées dans des accidents de la circulation survenus ces dernières 24 heures dans plusieurs wilayas du pays, aina iqué mercredi un communiqué de la Protection civile. Par ailleurs, deux personnes sont décédées par noyade dans des réserves d’eau, note la même source, précisant qu’il s’agit d’un enfant âgé de 10 ans noyé dans oued Tizi el Oued, dans la commune de Melbou (w. Bejaia) et d’un autre enfant âgé de 6 ans décédé dans les mêmes circonstances dans une retenue collinaire au lieu-dit centre Feroukha, dans la commune de Soumaâ (w. Blida). Les unités de la Protection civile ont procédé, d’autre part, à l’extinction de quatre (4) incendies au niveau des wilayas d’Alger, Guelma et Relizane. Dans cette dernière wilaya, cinq (5) personnes ont été incommodées par la fumée suite à un incendie qui s’est déclaré dans une habitation dans la commune de Zemmoura. Concernant les activités de lutte contre la propagation du coronavirus (Covid-19), les unités de la Protection civile ont effectué durant les dernières 24 heures 35 opérations de sensibilisation à travers 7 wilayas (35 communes), rappelant aux citoyens la nécessité du respect du confinement et des règles de distanciation physique, ainsi que 57 opérations de désinfection générale à travers 5 wilaya (18 communes), ayant touché l’ensemble des infrastructures et édifices publics et privés et les zones résidentielles, ajoute le communiqué.

Sonatrach lance un cycle de formation en communication interne
La compagnie nationale des hydrocarbures Sonatrach a annoncé, mercredi dans un communiqué, le lancement d’un cycle de formation en communication interne destiné aux membres de son réseau de correspondants. « Consciente de l’importance de la fonction communication au sein de Sonatrach et dans le but de conforter la culture d’entreprise, la direction Communication, a lancé le 15 juin 2021 un cycle de formation en communication interne dédié aux membres de son réseau de correspondants », est-il indiqué dans le communiqué. Conçu par la Sonatrach Management Academy (SMA), « ce cycle de formation permettra aux membres de ce réseau d’avoir accès aux savoirs, savoir-faire et outils indispensables à la réussite de leur mission, mais leur offrira également un espace d’échange et de partage, renforçant ainsi le sentiment d’appartenance à l’entreprise », explique la même source. Dispensé par un panel de formateurs et d’experts nationaux de haut niveau issus de Sonatrach et des grandes écoles et universités algériennes, ce parcours compte des formations ciblées axées sur les thématiques suivantes : la création et production de contenu, la communication institutionnelle, interne et digitale ainsi que la communication de crise, selon le communiqué.