Washington, Huppert et Day-Lewis, meilleurs acteurs du XXIe siècle

Selon le New York Times Washington : Huppert et Day-Lewis, meilleurs acteurs du XXIe siècle

Dans ce classement, plus que subjectif, Leonardo DiCaprio ou Meryl Streep n’apparaissent pas.

L’illustre journal américain a dévoilé une liste des 25 plus grands acteurs entre 2000 et 2020. Le New York Times livre un palmarès plutôt surprenant. Nmmé six fois aux Oscars, l’américain Denzel Washington prend la tête du classement. La française Isabelle Huppert, très populaire aux États-Unis, tient quant à elle la seconde position, remarquée pour ses rôles dans La leçon de piano, L’ivresse du pouvoir ou encore Greta. Enfin, Daniel Day-Lewis, trois fois oscarisé (Lincoln, There Will Be Blood, My Left Foot) complète le top 3.

Keanu Reeves dans le collimateur
Du palmarès, c’est Keanu Reeves, l’acteur emblématique de la saga Matrix , installé en quatrième position, qui fait le plus parler de lui. Depuis que la liste est sortie, les commentaires d’incompréhension pleuvent sur les réseaux sociaux.
S’ensuivent des noms tels que : Nicole Kidman (Les Autres, Moulin rouge, Eyes Wide Shut), Song Kang-ho (Parasite), Toni Servillo (La Grande Bellezza), Zhao Tao (A Touch of Sin), ou encore Viola Davis (La Couleur des sentiments).
À la traîne, Julianne Moore, Joaquin Phoenix (oscarisé en février dernier pour son rôle dans Joker ) et Tilda Swinton, s’installent respectivement à la 11e, 12e et 13e positions. Si de nombreuses incohérences subsistent sur la place de certains, d’autres, moins chanceux, brillent seulement par leur absence.

Quid de Dicaprio, Cate Blanchett ou Meryl Streep ?
En effet, certains comédiens et comédiennes des plus talentueux manquent à l’appel. Tout d’abord Leonardo Dicaprio, boudé par la rédaction du New York Times. Pourtant, l’acteur s’est illustré auprès de nombreux réalisateurs de choix tels que Martin Scorsese (Le loup de Wall Street , Shutter Island), Quentin Tarantino (Once Upon a Time… in Hollywood ) ou encore Sam Mendès (Les noces rebelles).
Autre absent de la sélection, l’incroyable Cate Blanchett, heureuse gagnante de deux Oscars en ce début de siècle. Celui de la «meilleure actrice» avec Blue Jasmine en 2014 et celui de la «meilleure actrice secondaire» en 2005 pour le film Aviator. Meryl Streep aurait également eu toute sa légitimité, décorée de nombreuses récompenses depuis les années 2000.