Sécurité

Sécurité alimentaire : l’Algérie classée première en Afrique

L’Algérie a été classée par le Programme d’alimentation mondial (PAM) des Nations unies, première en Afrique en matière de sécurité alimentaire. Dans sa dernière cartographie de la pauvreté, publiée récemment sur son site web, le PAM a classé l’Algérie dans la catégorie des pays dont le taux de personnes sous-alimentées est inférieur à 2,5% de la population totale, durant la période 2018-2020. Elle est le seul pays en Afrique à ne pas dépasser ce seuil. Ainsi, l’Algérie est répertoriée dans la même catégorie que la majorité des pays européens, des Etats-Unis, du Canada, de la Chine, de la Russie, du Brésil et de l’Australie, entre autres. En Afrique, le Maroc est classé dans la deuxième catégorie qui regroupe les pays dont le taux de la population touchée par la sous-alimentation varie entre 2,5 et 4,9%. Parmi les pays les plus impactés par le phénomène de la sous-alimentation, le PAM dénombre la République centrafricaine, le Congo, la République démocratique du Congo, la Somalie et Madagascar avec un pourcentage supérieur à 35% de leur population. Le PAM a souligné dans son étude que plus de 811 millions de personnes sont touchées par la sous-alimentation, soit 1 sur 10 de la population mondiale. En 2015, la communauté mondiale a adopté les 17 Objectifs mondiaux de développement durable (ODD), dont l’objectif numéro 2 est d’arriver à la « Faim Zéro » en éradiquant la faim, assurant la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir une agriculture durable, d’ici à 2030.

Chute mortelle d’un enfant dans un bassin d’irrigation à Médéa
Un enfant, âgé de dix ans, est décédé, dimanche, suite à une chute accidentelle dans un bassin d’irrigation, situé dans un village de la commune d’Ouled Brahim, à 24 km à l’est de Médéa, selon la Protection civile. L’accident, dont les circonstances restent inconnues, pour l’instant, est survenu, en début d’après-midi, dans le village de « Baachiba », commune d’Ouled Brahim, a indiqué la protection civile, précisant que l’enfant avait fait une chute dans un bassin d’eau, destiné à l’irrigation, d’une profondeur de deux mètres. Malgré les tentatives de réanimation de l’enfant, ce dernier décédera lors de son transfert vers une structure sanitaire de la région, déplore la même source.

Oum El Bouaghi : sauvetage de 20 passagers d’un bus coincé suite aux eaux pluviales à F’kirina
Les éléments de la Protection civile d’Oum El Bouaghi sont intervenus, dans la nuit de samedi à dimanche, dans la commune de F’kirina pour secourir 20 personnes qui étaient à bord d’un bus de transport de voyageurs qui s’est retrouvé coincé en raison des inondations provoquées par les fortes pluies qui se sont abattues sur la région, a-t-on appris auprès de la direction locale de la Protection civile. Les personnes secourues étaient à bord d’un bus de transport de voyageurs desservant la ligne Cheria (Tébessa)- Sidi Bel Abbès, a indiqué la même source, ajoutant que le bus s’est retrouvé coincé suite aux eaux pluviales sur le tronçon du chemin communal reliant Ain Beida à Ain Touila, précisément au lieu dit mechta El Madjène sur le territoire de la commune de F’kirina. Les unités secondaires de la Protection civile relevant de F’kirina et Ain El Beida en plus de l’unité principale du même secteur sont intervenues pour sauver les passagers dont aucun n’a été blessé, a-t-on fait savoir. Les personnes secourues ont été transportées vers la commune de F’kirina à bord d’un bus mobilisé par les services de la daïra de F’kirina, a-t-on précisé, ajoutant que les services de la Protection civile sont restés sur place jusqu’à la réouverture de la voie inondée.

Accidents de la route : 7 morts et 175 blessés en 24 heures
Sept personnes sont décédées et 175 autres ont été blessées dans des accidents de la route survenus ces dernières 24 heures à travers le territoire national, indique dimanche un bilan de la Protection civile. Le bilan le plus lourd à été enregistré dans la wilaya de Ghardaïa avec 2 personnes décédées et 3 autres blessées, suite à une carambolage entre 3 véhicules sur la RN49, commune de Zelfana, précise la même source. Par ailleurs, les éléments de la Protection civile de la wilaya de Bordj Bou Arreridj sont intervenus pour l’extinction d’un incendie qui s’est déclaré dans une habitation sise au lieu dit Haouzat Bel Yadhi, dans la commune de Bordj Bou Arreridj, causant des gènes respiratoires à 4 personnes et des blessures légères à une autre. Suite aux chutes de pluies qui se sont abattues à Oum el Bouaghi et Tébessa, les services de la Protection civile de ces deux wilayas sont intervenus pour le sauvetage de 20 personnes qui étaient à bord d’un bus cerné par les eaux suite au débordement d’un oued au lieu dit Mechtet el Madjen commune oued Nini sur la route reliant les communes d’Ain Beida et Ain Touila. Dans le cadre des activités de lutte contre la propagation du coronavirus (Covid-19), les unités de la Protection civile ont effectué, durant les dernières 24 heures, 34 opérations de sensibilisation et 28 opérations de désinfection générale à travers le territoire national, ayant touché l’ensemble des infrastructures et édifices publics et privés, quartiers et ruelles.

Saisie de 5.500 sachets de lait destinés à la spéculation à Blida
Une saisie de 5.500 sachets de lait pasteurisé au prix administré, destinés à la spéculation, a été opérée par les agents de contrôle de la direction du commerce de Blida, en coordination avec les services de la sûreté urbaine de la daïra de Boufarik, a-t-on appris, dimanche, auprès de cette direction. Selon la direction du commerce de Blida, les 5.500 sachets de lait pasteurisé, au prix administré et produits par une laiterie d’Alger, étaient transportés à bord de deux camions frigorifiques destinés à la distribution et la spéculation, à travers sa vente à des prix illégaux par un commerçant, est-il ajouté de même source. La marchandise saisie a été réorientée au profit d’un organisme d’intérêt public, tandis que les deux camions ont été mis en fourrière communale, avec la saisie de tous les outils et matériaux utilisés par le commerçant qui voulait vendre ce lait. La même source a signalé la convocation du même commerçant auprès de la direction du commerce, pour la délivrance d’un PV à son encontre, en vue de l’introduction de poursuites judiciaires, parallèlement à la convocation des propriétaires des camions frigorifiques pour la poursuite de l’enquête.

Libye : 70 migrants portés disparus en Méditerranée
Soixante-dix migrants qui se trouvaient à bord d’un bateau parti de l’Ouest de la Libye il y a quatre jours pour tenter de gagner l’Europe par la Méditerranée sont portés disparus, a rapporté samedi l’ONG Alarm Phone. Par ailleurs, le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a indiqué que 89 migrants avaient été ramenés à terre par bateau samedi à Tripoli, faisant état de deux morts et de 40 portés disparus. Tous avaient entrepris un « voyage périlleux » en mer à bord de deux embarcations, l’une pneumatique, l’autre en bois, selon le HCR. Il n’a pas été possible de savoir si les deux organisations faisaient référence au même groupe de migrants ou à deux groupes différents.
Le groupe de 70 candidats à l’émigration était « parti de Khoms (ouest) et avait appelé plusieurs fois » Alarm Phone, une ONG de bénévoles qui gère une ligne téléphonique d’urgence pour les migrants en difficulté. « Lorsque nous avons perdu le contact, ils se trouvaient dans la zone de recherche et de secours (SAR) de Malte, à 11 milles (20 km) des eaux italiennes, mais il n’y a aucune trace de leur sauvetage ou de leur arrivée.