S

RÔLE GAZIER DE L’ALGÉRIE : Fournisseur fiable de l’Europe

L’Algérie déploie de nombreux efforts pour développer des capacités tout au long de la chaîne hydrocarbures à travers des investissements considérables, dans le but de consolider son rôle en tant que fournisseur fiable qui assure un approvisionnement sûr et continu. C’est le message que le ministre de l’Énergie et des Mines, Mohamed Arkab, a délivré à l’adresse de l’Italie et également à l’Europe, vendredi, à partir de Sorrente (Italie) où il a pris part au Forum international « Vers le Sud : La stratégie européenne pour une nouvelle saison géopolitique, économique et socioculturelle en méditerranée ». Ce message revêt toute sa signification à la lumière de la nouvelle et difficile situation énergétique créée en Europe par les retombées de la crise ukrainienne et des sanctions antirusses décidées par les pays occidentaux et membres de l’OTAN. En résumé: l’Algérie est déterminée à consolider son rôle de « fournisseur fiable » en hydrocarbures, selon les termes du communiqué du ministère de l’Énergie et des Mines qui donne cette information. Pour l’heure, le partenaire italien est satisfait de l’état de ses relations avec l’Algérie dans le domaine énergétique. C’est ce qui ressort de l’intervention du Premier ministre italien Mario Draghi lors du Forum de Sorrento, et de son propos concernant l’accord d’augmentation de l’approvisionnement en gaz que l’Italie a signé avec l’Algérie lors de sa récente visite. Pour rappel, il y a un mois, Sonatrach et le groupe Italien « ENI » ont signé, à Alger, en présence du Président Abdelmadjid Tebboune et du Premier Ministre italien Mario Draghi, «un accord qui permet d’accélérer le développement des projets de production de gaz naturel, en conjuguant les efforts des deux sociétés, et d’augmenter les volumes de gaz exportés en utilisant les capacités disponibles du gazoduc Enrico Mattei (Transmed) ». Côté italien, cet accord s’inscrit dans une course contre la montre pour réduire la dépendance au gaz russe, mais les experts semblent unanimes à considérer que les 2 ou 3 milliards de m3 de plus, au grand maximum, que l’Algérie pourrait fournir à l’Union européenne ne pourront jamais compenser l’absence d’approvisionnement russe, surtout à court terme. L’engagement pris par l’Algérie consiste à rester un «fournisseur fiable», comme elle l’a été par le passé. Autre engagement de l’Algérie dont a fait part Mohamed Arkab : opérer une transition énergétique graduelle à travers la diversification des importantes sources énergétiques existantes et l’intégration des énergies à faible empreinte carbone dans le mix énergétique telles que les énergies renouvelables et l’hydrogène. Il a confirmé qu’une stratégie nationale pour le développement de cette filière est en cours de finalisation. Le Forum international « Vers le Sud : La stratégie européenne pour une nouvelle saison géopolitique, économique et socioculturelle en méditerranée », organisé par le ministère italien du Sud et de la Cohésion territoriale et European House – Ambrosetti, a été rehaussé par la participation de personnalités italiennes de premier plan : le président de la République, Sergio Mattarella, le président de la Chambre des Députés, Roberto Fico, ainsi que le Premier ministre, Mario Draghi, et de nombreux ministres du gouvernement. De nombreux décideurs du monde politique, économique et académique international étaient également présents. Mohamed Arkab, accompagné d’une délégation du secteur composé des Présidents directeurs généraux de Sonatrach et de Sonelgaz, a pris part aux travaux de ce Forum en compagnie d’une délégation du ministère des Affaires étrangères, conduite par Abdelkrim Harchaoui, envoyé spécial chargé de la diplomatie économique. La participation du ministre de l’Énergie et des Mines à ce Forum, inscrite dans le cadre du renforcement de la coopération bilatérale stratégique et sa diversification, répondait à une invitation de Mme Mara Carfagna, ministre pour le Sud et la Cohésion territoriale auprès du Conseil des ministres italiens.
M’hamed Rebah