universitp4

RENTRÉE UNIVERSITAIRE : Les étudiants non-vaccinés « indésirables »

À la veille de la rentrée universitaire 2021/2022, qui se déroule, pour la seconde fois consécutive, dans un contexte sanitaire marqué par la pandémie du COVID-19, des organisations estudiantines ont appelé à la non-admission des étudiants ne présentant pas de fiche de vaccination dans les salles de cours.

Cette mesure devrait, selon les mêmes organisations, concerner également les enseignants sans exception. Alors qu’aucun bilan n’a été communiqué quant à l’avancement de la vaccination contre la covid-19 en milieu universitaire, l’appréhension quant à l’explosion des cas de contamination après la reprise, aujourd’hui, des cours en présentiel a poussé des organisations d’étudiants à revendiquer l’obligation de la fiche de vaccination pour l’accès dans les salles de cours. Une mesure qui devra toucher et les enseignants et les étudiants, surtout que le risque d’une quatrième vague de la pandémie reste posé notamment en cette rentrée sociale. Dans ce contexte, le président de la Voix nationale des étudiants algériens (VNEA), Bakhta Abdelatif, a estimé que la réussite de la rentrée universitaire reste tributaire de l’avancement du taux de vaccination dans le secteur. La même source indique avoir proposé à la tutelle dans le cadre des préparatifs de cette rentrée, l’intensification des campagnes de vaccination dans les résidences et cités universitaire, avec la collaboration des représentants d’étudiants, surtout que le niveau de cette opération reste loin des attentes et des objectifs fixés. Par ailleurs, les organisations estudiantines ont insisté sur la nécessité de l’amélioration des conditions pédagogiques et sociales des étudiants dont notamment, le transport, la restauration, l’hébergement qui connaissent depuis plusieurs années, une gestion catastrophique.

1 696 000 étudiants font leur rentrée demain
Alors que les cours à distance pour la nouvelle année universitaire, 2021/2022, ont été entamés le 3 octobre dernier, le coup d’envoi des cours en présentiel dans les universités sera donné aujourd’hui. Selon le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Abdelbaki Benziane, le nombre d’étudiants dans les établissements de l’enseignement supérieur pour cette nouvelle année a connu une augmentation ayant atteint 1 696 000. À l’ouverture de la conférence nationale de l’université consacrée à l’évaluation des derniers préparatifs, organisée à l’université Oran1 Ahmed Ben Bella, le ministre avait souligné que ce qui caractérise l’actuelle année universitaire est l’augmentation du nombre des nouveaux bacheliers à 88 000 étudiants inscrits dans les établissements de l’enseignement supérieur pour atteindre 1 696 000 inscrits dans tous les cycles et domaines d’enseignement. À noter qu’en raison de la crise sanitaire, il a été décidé du maintient pour la seconde année consécutive du système d’enseignement hybride à savoir, l’enseignement à distance et l’enseignement en présentiel. La priorité sera toutefois donnée à l’enseignement en présentiel pour lés étudiants de première année, toute spécialité confondue. Un protocole sanitaire contre la covid-19, a été mis en place dans les différents établissements universitaires pour parer à la propagation du virus.
Ania Nait Chalal