Recyclage et formation des travailleurs du secteur des TIC : Feraoun lorgne la performance économique

La ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication (PTIC), Imane-Houda Feraoun, souligne la nécessité d’orienter ce secteur vers une véritable performance économique. La démarche portera ses fruits, selon la responsable, à travers la formation et le recyclage des travailleurs.
«Nous devons aller, à partir d’aujourd’hui, vers une véritable performance économique et une valeur ajoutée pour le secteur de la PTIC par le biais de la formation et le recyclage du personnel qui assure et maîtrise la maintenance des équipements technologiques modernes », a déclaré Feraoun, Dimanche, inspectant le complexe national d’Algérie Télécom Satellite (ATS), situé dans la ville de Lakhdaria (Nord-ouest de Bouira). Le fonctionnement de ce complexe et la maintenance des équipements technologiques dont il dispose sont assurés par des compétences purement algériennes. « Nous devons donc mettre en valeur cet acquis et cette station qui couvre tout le territoire national sans aucune zone d’ombre », a-t-elle souligné. Dotée de trois systèmes satellitaires, à savoir le (GMPCS), la Géolocalisation et le Visat (Very Small Aperture Terminal ), qui est un terminal à très petite ouverture désignant une technique de communication par satellite bidirectionnelle qui utilise des antennes paraboliques dont le diamètre est inférieur à 3 mètres, cette station a été mise en service en 1975. Sa couverture s’étend à l’océan Atlantique, l’Europe, l’Afrique ainsi qu’aux pays arabes et une partie de l’océan Indien, d’après les détails fournis sur place à la ministre qui s’est enquis du fonctionnement des différents services. Feraoun a, en outre, fait savoir que la généralisation de la fibre optique, à travers tout le territoire national, serait réalisée d’ici à la fin 2016 et début 2017. Cela a été inscrit par Algérie Télécom dans son plan de développement, c’est une nécessité absolue, a-t-elle précisé. A propos du sujet de la portabilité des numéros téléphoniques, la ministre a tenu à expliquer que ce dossier rentre dans le cadre de la mise à niveau du secteur proposé dans le nouveau projet de loi. «Une fois adopté, nous souhaitons que ce dossier soit piloté par une autorité de régulation», a-t-elle dit. Évoquant la question de la 4G mobile, Feraoun a indiqué que son département attendait les offres des opérateurs de la téléphonie mobile. La ministre a fait savoir en outre que la société britannique Vodafone avait eu récemment une séance de discussions avec d’autres opérateurs dont ATS et ceux de la téléphonie mobile en vue de débattre de projets de partenariat dans le domaine des nouvelles technologies. Concernant la régularisation des travailleurs contractuels exerçant dans le secteur de la Poste, elle a indiqué que l’opération est en cours, assurant que 25 % d’entre eux seront régularisés de façon normale tandis que le reste, soit 75 %, le seront selon les besoins des bureaux de poste. La ministre a annoncé également que d’ici au mois de juin prochain tous les guichets de la Poste seront informatisés et dotés de technologie IP (Internet protocole) et raccordés aux technologies 3G et 4G d’ici à la fin de l’année.
A. N. C. et APS