karim Younes

RECOUVREMENT DE LA CONFIANCE DU CITOYEN / Karim Younès : « Un devoir et un challenge »

Lors d’une rencontre régionale tenue, jeudi, au siège de la wilaya de Annaba dédiée à l’évaluation des actions des délégations de la médiation de la République dans 15 wilayas, le médiateur de la République, Karim Younès, a estimé que le recouvrement de la confiance du citoyen dans l’administration et les institutions de l’État constitue, pour les médiateurs au niveau local, « un devoir et un challenge à relever par l’accomplissement correct des tâches à tous les niveaux ». « L’État puise sa force dans la cohésion de son peuple et sa confiance dans ses institutions », a-t-il souligné, tout en avertissant contre le danger de voir le citoyen sombrer dans le désespoir face à « un vécu ployant sous le poids d’une administration bureaucratique et des comportements corrompus ».
Pour éviter cette éventualité, le médiateur de la République a invité les délégués locaux à se mobiliser dans le cadre de leur mission pour atténuer les difficultés rencontrées par le citoyen et freinent la prospérité de la société. « La bureaucratie et la corruption constituent une réalité qui entrave le processus d’investissement dans le pays et brouille le rapport du citoyen aux institutions de l’État », a ajouté M. Karim Younès qui a insisté sur la mobilisation de tous, y compris le citoyen, pour affronter cette réalité avec détermination et parvenir à l’objectif de la prospérité sociale voulue.
Il a également souligné « la nécessaire mobilisation des compétences pour réformer les situations et préserver les fondements de l’État ». Cette rencontre était également une occasion pour les délégués locaux d’exposer leurs préoccupations, notamment face aux difficultés de prendre en charge certaines doléances de citoyens liées au foncier et au logement. Karim Younès a rappelé, dans ce contexte, la mission du délégué qui constitue, selon lui, « un trait d’union entre le citoyen et l’administration » qui doit être efficace dans la prise en charge des préoccupations du citoyen » en associant les élus aux efforts de prise en charge des préoccupations des citoyens à travers les mécanismes de coordination avec les services de l’administration locale.
Brahim Oubellil