petrole5

PRIX DU PÉTROLE : Le Brent chute à 60,90 dollars

Les prix du pétrole ont chuté mercredi suite à des statistiques économiques décevantes de la Chine et à la hausse des stocks de pétrole brut aux États-Unis, effaçant certains des gains importants de la session précédente après que les États-Unis aient annoncé qu’ils retarderaient les droits de douane sur certains produits chinois et atténueraient les tensions commerciales
Dans la matinée, le baril du Brent de la mer du Nord, référence du pétrole algérien, pour livraison d’octobre, valait 60,90 dollars à Londres, en baisse de 0,65% par rapport à la clôture de mardi . Par exemple à New York, le baril américain de WTI pour livraison en septembre s’échangeait à 56,43 dollars, soit 1,17% de moins que la veille, après une hausse de 4% à la session précédente, la plus forte hausse enregistrée depuis plus d’un mois. Ainsi que, mardi les cours du pétrole ont bondi après l’annonce du report des droits de douane américains. De son côté, Stephen Brennock, analyste chez PVM Reports, souligne que l’enthousiasme à la hausse s’est dissipé mercredi sur un double coup dur, «Il y a d’abord eu un retour des craintes par rapport à la demande, après la publication de données décevantes pour l’économie chinoise », a-t-il expliqué. Également, la production industrielle chinoise a fortement ralenti le mois dernier, son taux de croissance tombant à 4,8% sur un an, qui a atteint son plus bas niveau depuis 17 ans, selon des chiffres publiés mercredi par le Bureau national des statistiques (BNS). Soulignant les faiblesses économiques grandissantes liées à l’intensification de la guerre commerciale avec les États-Unis .Pour sa part, la Chine étant une des deux plus grosses économies mondiales avec les Etats-Unis, un ralentissement de son industrie entraine mécaniquement une baisse de la demande mondiale de pétrole.
Par ailleurs, l’American Petroleum Institute (API), une organisation professionnelle représentant le secteur du pétrole américain, a déclaré que les stocks de pétrole brut avaient augmenté de 3,7 millions de barils pour atteindre 443 millions de barils, alors que les analystes pensaient sur une baisse de 2,8 millions de barils.Les prix record du pétrole brut ont augmenté mardi après que le président américain Donald Trump ait renoncé au délai du 1er septembre pour imposer des droits de douane de 10% sur certains produits, touchant environ la moitié de la liste tarifaire de 300 milliards de dollars de la Chine.Les données de (API) ont montré que les stocks de pétrole brut aux États-Unis avaient augmenté de manière inattendue la semaine dernière.
Yousra Hamedi