Semoule

Pour assurer un approvisionnement régulier en semoule : Mise en place d’un dispositif spécial

Un dispositif a été mis en place à Bouira pour assurer un approvisionnement équitable et régulier en semoule au profit des populations en cette période de confinement qui enregistre une demande croissante sur ce produit de première nécessité, a-t-on appris samedi auprès de la direction des services agricoles (DSA).

«Ce dispositif a été mis en place par les pouvoirs publics pour assurer un approvisionnement régulier en semoule au profit des citoyens des différentes régions et pour lutter aussi contre la pénurie et la spéculation», a expliqué à l’APS la chargée de la communication de la DSA, Mme Salima Kerkoud. Dans ce cadre, les autorités de la wilaya ont instruit les coopératives de céréales et de légumes secs (CCLS) d’approvisionner les différentes minoteries de la wilaya en blé dur de façon à leur permettre de produire plus de semoule et le distribuer régulièrement pour les populations des différentes régions. «Ces décisions ont été prises suite à la forte demande enregistrée ces derniers jours sur ce produit de première nécessité. Donc ce disposi
tif permettra d’assurer un approvisionnement régulier et luttera contre la pénurie et la spéculation», a souligné Mme Kerkoud. D’après les détails fournis par la même responsable, les CCLS ont doublé depuis quelques jours leur approvisionnement aux minoteries pour atteindre une quantité globale de 4900 quintaux de blé dur. «L’opération est toujours en cours, et une quantité de 623 quintaux a déjà été distribuée», a tenu à souligner la même responsable. Depuis une semaine, plusieurs régions de la wilaya de Bouira ont connu une pénurie de la semoule en raison de la forte demande enregistrée sur ce produit de première nécessité bien avant le début de la période de confinement face à la pandémie du Covid-19.
Certains commerçants ont profité de cette pénurie pour augmenter les prix de vente de la semoule jusqu’à 1500 dinars pour un sac de 25 kg, ce qui a soulevé la colère des populations. «Depuis la mise en place de ce dispositif, la situation reprend progressivement son cours et la quantité existante de la semoule couvrira tous les besoins de la wilaya», a assuré Mme Kerkoud.