ATK

Partenariat Algérie Télécom-Kaspersky : Une large gamme de produits pour garantir la sécurité des clients

Algérie Télécom, en partenariat avec l’entreprise internationale de cyber-sécurité Kaspersky, a lancé hier une large gamme de produits pour protéger ses clients des risques qu’ils peuvent rencontrer en ligne, a indiquécette entreprise publique dans un communiqué. « Plusieurs produits Kaspersky seront disponibles à compter de ce mercredi, 10 août 2022, dans l’ensemble des agences commerciales d’Algérie Télécom », a précisé la même source, ajoutant que les clients d’AT « peuvent, ainsi, effectuer des transactions bancaires, acheter, jouer et partager des données sur ordinateurs et appareils mobiles en toute sécurité ». Algérie Télécom qui propose « les gammes complètes, grand public traditionnelles de Kaspersky », a également pensé à la sécurité des enfants qui sont particulièrement exposés aux dangers de l »Internet. Grâce à la solution de contrôle parental primée « Kaspersky Safe Kids », les parents pourront accompagner leurs enfants dans leurs premiers usages numériques et les protéger des différents risques auxquels ils pourraient être exposés, explique Algérie Télécom. « Kaspersky Safe Kids » permet aux parents de bloquer l’accès aux sites inappropriés, dangereux et indésirables pour les enfants, de maitriser le temps d’écran, de connaitre leurs centres d’intérêts et contacts pour pouvoir mieux les protéger, entre autres. « Consciente du défi que représente la sécurité de ses clients », Algérie Télécom s’est dite « fière » de ce partenariat avec l’un des leaders mondiaux de la sécurité numérique et s’engage à « mettre à la disposition de ses clients des produits de qualité qui garantiront leur sécurité et celle de leurs enfants ».

Sûreté de wilaya d’Alger : deux individus arrêtés et une quantité de cannabis saisie
Les éléments de la sûreté de wilaya d’Alger ont arrêté deux individus en possession d’une quantité de cannabis et d’une arme blanche prohibée, a indiqué hier un communiqué des services de la Sûreté nationale. « Cette opération intervient suite à des patrouilles menées par les éléments de la brigade dans une rue relevant du territoire de compétence qui ont remarqué et arrêté deux suspects à bord d’un motocycle.
Après fouille du motocycle, les éléments ont mis la main sur une plaquette de cannabis de 110,85 g, une arme blanche prohibée et un montant de 64.000 Da, et saisi le motocycle », a précisé la source.

Accidents de la circulation : 61 décès et 1.831 blessés en une semaine
Soixante-et-une (61) personnes ont trouvé la mort et 1.831 autres ont été blessées dans 1.422 accidents de la circulation survenus à travers différentes régions durant la dernière semaine, selon un bilan rendu public hier par la Protection civile. Le bilan le plus lourd a été enregistré dans la wilaya de Mostaganem avec 9 morts et 82 blessées dans 63 accidents durant la même période (du 31 juillet au 6 août), précise la même source.
Par ailleurs, les unités de la Protection civile ont effectué 2.581 interventions pour l’extinction de 1.875 incendies urbains, industriels et autres, les plus importants ayant été enregistrés dans la wilaya d’Alger où 229 interventions ont été effectuées pour l’extinction de 168 incendies, ajoute le communiqué.

Chine : plus de 59 milliards de dollars d’investissement dans la 5G
Les opérateurs de télécommunications chinois ont investi de manière cumulée 401,6 milliards de yuans (environ 59,4 milliards de dollars) dans la 5G, a-t-on annoncé lors de la Conférence mondiale 2022 sur la 5G, qui a débuté mercredi à Harbin, capitale de la province du Heilongjiang (nord-est de la Chine). La Chine compte quelque 1,85 million de stations de base 5G et plus de 450 millions d’utilisateurs finaux de la 5G, soit plus de 60% du total mondial, selon les chiffres communiqués lors de cette conférence. D’après le président de China United Network Communications Group Co, Ltd, Liu Liehong, l’accélération de l’utilisation de la technologie 5G a conduit à l’émergence de nouvelles industries et de nouveaux modes d’affaires. « Un certain nombre d’entreprises chinoises sont actuellement leaders mondiaux en matière de recherche et développement 5G et d’applications 5G », a déclaré M. Liu.

Chute mortelle d’une femme du 5e étage d’un immeuble à Constantine
Une femme âgée de 52 ans est décédée, mardi, suite à une chute du 5ème étage d’un immeuble sis à la cité Boussouf dans la ville de Constantine, a-t-on appris auprès de la direction de la Protection civile (DPC). L’intervention pour cet accident survenu à la cité Boussouf (3ème tranche) a été effectuée par les éléments du poste avancé Monsaf Abderrahmane, implanté dans le même secteur urbain, a précisé la cellule de l’information et de la communication de ce corps constitué. La dépouille mortelle a été évacuée par les agents de la Protection civile vers la morgue du centre hospitalo-universitaire (CHU) Benbadis, sis au chef- lieu de wilaya, a-t-on souligné. Une enquête a été ouverte par les services de la sûreté de wilaya pour déterminer les circonstances de cet incident, a-t-on noté.

L’ONU et l’Ethiopie appellent à réunir 73 millions de dollars pour nourrir plus de 750.000 réfugiés
Le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations unies, le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) et le Service des réfugiés et des rapatriés du gouvernement éthiopien (RRS) ont lancé mardi un appel conjoint visant à réunir 73 millions de dollars pour fournir des rations alimentaires à plus de 750.000 réfugiés en Ethiopie. Dans un communiqué de presse conjoint, les trois organisations ont déclaré que ces fonds étaient essentiels pour répondre aux besoins alimentaires des réfugiés durant les six prochains mois. « Le PAM sera complètement à court de provisions pour nourrir les réfugiés d’ici octobre, exposant les familles vulnérables dépendant de l’aide alimentaire à des risques accrus de malnutrition et de carence en micronutriments, de maladie et de manque de protection », a indiqué le communiqué. « En raison de déficits de financement prolongés, le PAM a déjà été contraint de réduire les rations des quelque 750.000 réfugiés enregistrés dans 22 camps et cinq sites d’hébergement en communauté d’accueil dans les régions éthiopiennes d’Afar, d’Amhara, de Benishangul-Gumuz, de Gambella, de Somalie et du Tigré », ajoute le communiqué. L’insécurité alimentaire à laquelle sont exposés les réfugiés en Ethiopie a augmenté à la suite des coupes budgétaires, et est encore aggravée par les limitations alimentaires mondiales actuelles, les conflits, la hausse du coût de la nourriture et de l’énergie et les retombées de la COVID-19.

Les Etats-Unis enregistrent le plus grand nombre de cas de variole du singe au monde
L’histoire de la variole du singe aux Etats-Unis ressemble, pour les experts, à une répétition frustrante des premiers mois de la pandémie de COVID-19 en 2020, a rapporté le quotidien USA Today la semaine dernière.
« Les tests ont mis trop de temps à être lancés. Les données n’ont pas révélé toute l’étendue de l’épidémie. La propagation n’a pas été arrêtée assez rapidement », selon le quotidien américain.
La variole du singe est censée être différente, parce qu’elle est beaucoup plus difficile à transmettre, que des traitements et des vaccins sont déjà disponibles, que l’on sait beaucoup de choses sur un virus décrit pour la première fois en 1958, et que de nombreuses leçons sont censées avoir été tirées de la COVID-19, selon le quotidien.
« Pourtant, les Etats-Unis subissent aujourd’hui la vague de variole du singe la plus forte au monde », avec près de 9.000 Américains enregistrés comme infectés lundi, a précisé le quotidien américain. « Et il ne s’agit que des cas connus. Personne ne connaît l’étendue totale de l’épidémie américaine », a ajouté le quotidien. « C’est comme si on revivait le même cauchemar. Nous sommes vraiment dans le brouillard », a noté le quotidien, citant Lawrence Gostin, professeur de droit de la santé mondiale à l’université de Georgetown.