676983_005

PANDORA PAPERS : La famille royale marocaine au cœur du scandale

Citée dans la nouvelle enquête mondiale d’évasion fiscale dite « Pandora Papers », la sœur cadette du roi marocain Mohammed VI, Lalla Hasnaa, est accusée d’avoir acheté, en 2002, une villa dans un quartier chic à Londres. Un bien acquis à 11 millions USD, via une société-écran, grâce aux fonds de la famille royale. L’affaire a de quoi provoquer un séisme dans le palais de Rabat.

Le régime marocain n’en finit pas avec les scandales. A peine arrive-t-il à faire oublier- en vain -l’affaire bruyante d’espionnage avec le logiciel israélien Pegasus, le royaume chérifien est noyé dans un autre scandale, d’évasion fiscale, cette fois-ci. En effet, selon l’agence d’information russe Sputnik, qui a eu accès à une partie des 11,9 millions de documents financiers, de courriels et d’images etc. fuités et révélés au grand jour par l’enquête dite « Pandora Papers » -menée par un consortium mondial de journalistes d’investigation- la famille royale marocaine est impliquée à travers la sœur cadette de Mohammed VI, la princesse Lalla Hasnaa.
La nouvelle enquête cite la frangine de « Sa Majesté » parmi les centaines de personnes qui auraient recouru à des sociétés-écrans pour s’offrir à coup de millions de dollars des biens immobiliers en Europe. Ainsi, selon les documents secrets fuités ont démasqué Lalla Hasnaa pour s’être propriétaire de la société-écran « Oumaila Ltd. » localisée dans les îles Vierges britanniques. Laquelle société-écran lui a servi à l’achat, en 2002, soit trois ans après l’accès au trône de M6, d’un manoir à 11 millions de dollars (9,5 millions d’euros) dans un quartier huppé de la capitale du Royaume-Uni, situé près du palais de Kensington. Le comble du scandale c’est que l’enquête a révélé que le montant déboursé pour la transaction est prélevé dans les fonds de la famille royale marocaine.
L’un des plus riches monarques du monde, M6 cumule une fortune personnelle estimée à 5,7 milliards de dollars américains en 2015, selon le magazine Forbes. Ayant accès directement ou indirectement aux fonds de son frère roi, Lalla Hasnaa est connue de notoriété publique pour avoir le contrôle sur des sociétés immobilières et des fonds d’investissements au Maroc. La sœur de M6 est aussi la présidente de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement.
Il convient de souligner que le scandale Pandora Papers a été révélé le 3 octobre dernier. Les investigations sont le fruit de travail d’environ 600 journalistes issus de 117 pays qui ont accès et analysé environ 11,9 millions de documents provenant de 14 sociétés de services financiers. Le rapport de l’enquête concerne plus de 29 000 sociétés-écrans.
F. Guellil