Djafaf Théâtre

Oran : Une dizaine de jeunes formés aux techniques théâtrales

Une dizaine de jeunes amateurs de théâtre ont accompli, à Oran, leur cursus d’initiation dispensé cet été au sein de l’école de formation de l’association culturelle locale « El-Amel ». « Il s’agit de la 23ème promotion, composée de 14 jeunes comédiens issus de cette structure d’apprentissage », a indiqué le président de l’association, Mohamed Mihoubi, à l’occasion de la cérémonie de clôture du stage tenue au Conservatoire municipal Ahmed Wahby. Un public nombreux, composé notamment des familles et amis des artistes, a assisté à cette rencontre tenue en présence du directeur de la culture, Kouider Bouziane, qui a mis l’accent sur l’importance accordée par son secteur à la formation, tout en saluant la contribution exemplaire de l’association « El-Amel ». Pour leur première montée sur scène devant le public, les jeunes talents ont animé différents monologues dans le cadre d’un montage collectif dédié à la narration.
La communication parents/enfants et l’addiction aux réseaux sociaux figurent parmi les principaux sujets abordés par les intervenants qui devaient aussi mettre en pratique leur apprentissage dans les domaines de l’élocution et de la gestuelle. La cérémonie a été également marquée par la participation d’anciens comédiens issus de la même association qui avaient proposé de courts spectacles en duo relatant, à leur manière, des faits du vécu quotidien. La nouvelle promotion a été baptisée au nom du regretté comédien Sirat Boumediene (1947-1995), l’interprète du personnage « Djelloul El-Fhaymi » dans la pièce « El-ajouad » (Les généreux) d’Abdelkader Alloula (1939-1994), récompensé du prix de la meilleure interprétation au Festival théâtral international de Carthage (Tunisie, 1985). Le choix du nom de Sirat coïncide avec la commémoration de la 24ème année de sa disparition (20 août 1995), a rappelé le président de l’association « El-Amel » qui célèbre le 43e anniversaire de sa création.