Stade d'Oran

Nouveau stade d’Oran : La pelouse hybride fin prête pour être réceptionnée

La pelouse hybride du nouveau stade de 40.000 places d’Oran, dont les travaux sont en voie d’achèvement, est fin prête pour être réceptionnée par les services concernés, a-t-on appris mardi du directeur de l’entreprise réalisatrice Farid Bousaâd.

La clôture du chantier a été effectuée lundi après le traçage du terrain et la pose des bois, a-t-il informé, ajoutant que la pelouse est ainsi « disposée pour accueillir la compétition ». Il a, en outre, fait savoir que son entreprise a été également chargée de l’entretien de l’herbe pour une durée d’une année, assurant que toutes les dispositions ont été prises pour que ce dernier « garde sa splendeur ». En dépit d’un problème lié à l’approvisionnement en eau d’arrosage de la pelouse, intervenu l’été dernier et qui avait sérieusement affecté l’herbe, le terrain du nouveau stade d’Oran a vite retrouvé sa verdure, a rassuré M. Boussaâd. La pelouse hybride en question, qui a coûté 170 millions DA, est dotée d’un système d’arrosage utilisé pour la première fois dans les enceintes de football en Afrique, a-t-il rappelé. Il s’agit d’un système d’arrosage assisté par ordinateur dont le programmateur est accordé à la station de météo de l’aéroport international d’Oran par wifi, a-t-il expliqué.
La réception imminente de la pelouse du stade permet de passer aux travaux de la pose de la piste d’athlétisme, confiés à la même entreprise. La piste sera bientôt importée de Suisse, a-t-il précisé. Le fait que le championnat d’Afrique d’athlétisme (seniors), prévu pour juin prochain, soit délocalisé à Oran, alors que la compétition était programmée initialement à Alger, devra permettre d’accélérer les travaux de la pose de la piste d’athlétisme, ainsi que ceux du stade d’athlétisme (4.200) jouxtant le grand stade, a rassuré le même responsable. Le nouveau stade d’Oran a fait l’objet, début 2020, d’une visite d’inspection de la part d’émissaires de la Confédération africaine de football (CAF) en vue de l’homologuer et ce, sur proposition de la Fédération algérienne de la discipline qui souhaite y programmer des rencontres de la sélection nationale dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2022 au Qatar, dont la première journée de la phase de poules aura lieu en juin prochain. Les stades du 5 juillet à Alger et Mustapha Tchaker à Blida, en sont aussi concernés, rappelle-t-on.