Mouvement dans le corps des walis

MOUVEMENT PARTIEL DANS LE CORPS DES WALIS : Des remerciements et des sanctions

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a procédé, samedi et hier dimanche, à un mouvement partiel dans le corps des walis et des walis délégués, conformément aux dispositions de l’article 92 de la Constitution, a fait savoir un communiqué de la Présidence. À ce titre, Tebboune a nommé Bahloul Larbi wali d’Adrar, Djari Messaoud wali de Chlef, Tibourtine Zine Eddine wali d’Oum El Bouaghi, Mezhoud Toufik wali de Batna. À Biskra a été nommé wali Abinouar Abdallah, Blida : Nouicer Kamel, Bouira : Lak’hal Ayat Abdessalem, Tlemcen : Mermouri Amoumène, Tiaret : Deramchi Mohamed Amine, Alger : Cherfa Youcef, Djelfa : Benamar Mohamed, JIJEL : Kelkal Abdelkader, Saïda : Saâyoud Saïd, Sidi Bel Abbès: Limani Mustapha , Constantine : Saci Ahmed Abdelhafidh, Mostaganem: Saïdoun Abdelsamaï, Mascara : Seyouda Abdelkhalek, Bordj Bou Arreridj : Benmalek Mohamed, Tindouf : Mahiout Youcef, Tissemsilt: Zekrifa Mahfoud, Khenchela : Bouzidi Ali, Tipasa : Hadj Moussa Omar, Mila : Moulay Abdelwahab, Aïn Defla : El Bar M’barek, Nâama : Medebdeb Idir. Ont été également nommé: Amrani Boualem, wali de Ghardaïa, et Berimi Djamel wali d’Annaba. D’autre part, ont été nommés wali délégués: Zerrouki Ahmed à Draria wilaya d’Alger, Aissat Aïssa à Menéâ wilaya de Ghardaïa, Bouchachi Ouassila à Draâ Errich wilaya d’Annaba, Chellali Boualem à Djanet wilaya d’Illizi, Nachida Belhouane à Birtouta w. d’Alger, et Belmalek Mokhtar à Bouinane wilaya de Blida. Par ailleurs, le président de la République a mis fin aux fonctions des walis suivants: Bekkouche Hamou à Adrar, Sadek Mustapha à Chlef, Hadjas Messaoud à Oum El Bouaghi, Mohamedi Farid à Batna, Kerroum Ali à Biskra, Bouaïche Ali à Tlemcen, Ben Touati Abdeslem à Tiaret, Dif Tewfik à Djelfa, Far Bachir à Jijel, Louh Seïf El Islam à Saïda, Rabhi Mohamed Abdenour à Mostaganem, Delfouf Hadjri à Mascara, Belhadjaz El Ghali à Bordj Bou-Arreridj, El Afani Salah à Tissemsilt, Bouchama Mohamed à Tipasa, Amiar Mohamed à M’sila, Benyoucef Aziz à Aïn Defla, Hadjar Mohamed à Nâama, et Mechri Azzedine à Ghardaïa. Il a été également mis fin aux fonctions des walis délégués : Elgoussem Ammar à Draria w. Alger, Habita Mohamed à Draâ Errich, w. Annaba, et Dahmani Ahmed à Menéâ w. Ghardaïa. Il convient de souligner que ces nouveaux walis et walis délégués sont appelés à apporter des solutions palpables aux problèmes auxquels fait face le citoyen que ce soit au niveau des grandes villes et notamment dans les régions enclavées du pays. Ils sont appelés à rompre avec les anciennes pratiques ayant entachés, à titre d’exemple, les opérations de distribution de logement, sociaux ou encore des opérations de traitement des recours des citoyens dans ce domaine à qui aucune suite n’est donnée. Ces nouveaux walis devront également remédier à l’état des routes souvent à l’origine d’accidents de circulation ou d’embouteillage monstres ou encore à l’éclairage. L’amélioration du cadre de vie des citoyens devrait en outre figurer parmi les préoccupations des nouveaux walis.
Ania Nait Chalal