Atal

Même si Benayada a été appelé à la rescousse : Plus de peur que de mal pour Atal

À l’issue du match face à la Mauritanie, l’entraineur national a été interrogé au sujet de la frayeur Atal. Tout le monde avait craint pour l’arrière droit de l’OGC Nice de contracter une énième blessure, au moment où le joueur pensait s’être enfin débarrassé de la guigne qui le poursuit depuis la précédente CAN.
Mais Belmadi a tenu à rassurer tout le monde, affirmant que son joueur n’avait rien de mal, étayant ses dires par le fait qu’Atal ait réussi à aller au bout de la rencontre.
Mais voilà que les images de l’arrivée de Hocine Benayada au Centre technique national de Sidi Moussa ont plongé de nouveau les fans des Verts et d’Atal dans l’inquiétude. Ils ont craint que Youcef Atal ait un souci physique majeur à même de le rendre encore indisponible pour une longue période. Mais selon les informations recueillies des milieux de la sélection algérienne, le staff technique national a préféré ménager le sociétaire de l’OGC Nice, tout en le conviant à subir des soins, il devrait même être opérationnel face à la Tunisie vendredi.
Il faut dire que la crainte de rechute est omniprésente pour le Niçois qui a tendance à se dépenser sans compter quand il est sur un terrain. Face à la Mauritanie, bien que ce fut une rencontre amicale, l’ex-Paciste a voulu prendre du plaisir pour son retour en équipe nationale après une absence de près de deux années. Sa dernière apparition le maillot d’El-Khadra qu’il n’avait plus mis les pieds en sélection depuis le 18 novembre 2019 à Gaborone (Botswana). Depuis cette 18e apparition, il a connu des pépins récurrents.
H. S.