MCO

MC Oran : Le président du CSA appelle au départ des actionnaires de la SSPA

Le président du club sportif amateur (CSA) du MC Oran, Tayeb Mahiaoui, a indiqué mercredi que la société sportive par actions (SSPA) du club évoluant en Ligue 1 de football est en situation de faillite, d’où la nécessité pour les membres actionnaires de jeter l’éponge. «Tout le monde sait que la SSPA du MCO est en état de faillite et que ses dettes avoisinent les 100 millions DA. Il est temps pour que les actionnaires se retirent définitivement de la vie du club, et s’ils persistent à poursuivre dans leur sale besogne, ils n’ont qu’à s’acquitter des dettes», a déclaré Mahiaoui lors d’une conférence de presse. Il s’est, en outre, engagé à «tout faire» pour que le CSA «détenteur du logo et des couleurs» soit rétabli dans ses droits. «Nous allons saisir qui de droit pour que le CSA retrouve la place qui lui sied dans la SSPA. Nous allons prochainement engager les procédures d’usage pour que le CSA prépare l’arrivée d’une entreprise publique et éviter l’expérience de l’échec de l’affiliation du club à Hyproc, un échec que les actionnaires actuels assument pleinement la responsabilité, a encore dit Tayeb Mahiaoui. Interrogé sur les raisons de cette sortie médiatique après avoir prôné le silence, en tant que président du CSA, depuis plusieurs années, ce responsable a précisé qu’une «occasion en or se présente devant le MCO pour que le club soit rattaché à une entreprise publique, mais tant que les actionnaires actuels sont toujours en place, le processus risque de tomber à l’eau». Selon lui toujours, «des assurances ont été données par le wali d’Oran pour qu’une opération de ce genre soit effectuée à partir de janvier prochain», poursuivant qu’en attendant, «on doit remettre de l’ordre dans la maison». Pour rappel, la SSPA/MCO est sans président depuis juillet dernier, et toutes les tentatives de convoquer une assemblée générale des actionnaires ont été jusque-là vouées à l’échec.