USMA

Malgré une grave crise financière qui secoue le club : L’USM Alger refuse de mourir

Malgré la grave crise financière dans laquelle est plongé le champion d’Algérie en titre, en l’occurrence l’USMA, où les rares dirigeants qui lui sont restés fidèles ne savent plus sur quel pied danser, cette équipe est en train de relever tous les défis, en réussissant un départ en trombe, aussi bien en championnat local qu’en Ligue des champions d’Afrique.
En s’imposant par 4 à 1 dimanche passé face à Gor Mahia, au match aller du 2e tour de la LDC, l’USMA a franchi un grand pas vers la qualification pour la phase de groupes. L’équipe doit maintenant penser au match retour prévu le 29 de ce mois à Nairobi.
Les Rouge et Noir ont montré contre le représentant kenyan beaucoup d’envie et de détermination. Ils ont su imposer leur jeu et assurer une victoire méritée. Ce succès est venu confirmer le bon départ de l’équipe cette saison, puisque les camarades de Koudri n’ont pas encore perdu jusque-là. En effet, l’USMA a décroché 7 points en championnat en trois matches joués, alors qu’en LDC, elle a remporté ses trois rencontres.
Malgré tous les problèmes qui secouent le club, l’équipe est en train de réussir un excellent début de saison, le staff technique dirigé par Billel Dziri a su trouver les mots justes pour motiver les joueurs qui ont su relever le défi et montrer de belles choses.
Il est vrai qu’il reste encore beaucoup de travail à accomplir car la saison est encore longue mais il faut reconnaître que les coéquipiers de Meftah sont bien partis pour réaliser une saison positive. En dépit du départ de plusieurs cadres la saison passée, cela ne se ressent pas sur le terrain, puisque les jeunes alignés par Dziri n’ont pas déçu. Il reste encore à améliorer le collectif et se montrer plus solide derrière car la défense usmiste est parfois fébrile et commet des fautes individuelles.
En attendant, les Usmistes auront près de deux semaines pour préparer le match retour de la LDC contre Gor Mahia à Nairobi, une confrontation qui sera certainement plus difficile que celle disputée à Blida, car les locaux vont certainement tout donner sur leur terrain et devant leurs supporters.
H. S.