Malgré leur déception : les Verts confiants en l’avenir de la sélection

Même s’ils avaient tous gagnés par un sentiment de frustration, les joueurs de la sélection algérienne ne sont pas pour autant abattus. Avec une moyenne d’âge de 25 ans, ils savent pertinemment que tout l’avenir est devant eux. Ainsi donc, pour Aïssa Mandi, l’élimination en quarts de finale de la CAN-2015 face à la Côte d’Ivoire était imméritée, car il a estimé qu’au final c’est la meilleure équipe qui quittait le tournoi sur cette rencontre. «On est déçus tant on a démontré notre supériorité aujourd’hui. Je résume le sentiment général du groupe: la meilleure équipe a perdu! », a- t-il déclaré en préambule. Pour Mandi, l’équipe algérienne monopolisait le ballon, mais n’a pas été en réussite dans ses moments forts, tandis que l’adversaire a su frapper au bon moment et sur coups de pieds arrêtés. «C’est frustrant et décevant en même temps, car on a fait un grand match (…) C’est frustrant de sortir des quarts de finale, car on espérait mieux que ça mais on est des guerriers, on ne va pas se laisser abattre par ça! », a-t-il assuré. Pour sa part, Saphir Taïder, qui, à l’image de ses coéquipiers, était déçu après la cruelle élimination de l’Algérie face à la Côte d’Ivoire a estimé après la rencontre que le jeune groupe apprendra beaucoup de cette défaite. «On était venus ici pour aller le plus loin possible, malheureusement on sort en quarts de finale, ça arrive», a d’emblée déclaré le jeune joueur. Expliquant quelques raisons derrière la défaite, il relèvera un déficit d’attention des joueurs, car l’équipe a encaissé deux buts sur coups de pieds arrêtés, alors que les Verts étaient supérieurs à leur adversaire.
Pour le joueur de Sassuolo, le dernier but est anecdotique étant donné que les joueurs étaient montés pour tenter de marquer. Il a estimé que la sélection était meilleure que son homologue ivoirienne, mais qu’il fallait accepter ce résultat, précisant que, personnellement, il n’est pas un mauvais perdent: « C’est le jeu, il faut accepter ce genre de chose » Et d’enchainer : «Le groupe est jeune malgré l’amertume de la défaite, il faut l’accepter car elle fait partie du sport», a-t-il estimé encore, non sans afficher sa déception, lui et ses coéquipiers voulaient ramener ce trophée au pays, après s’en être donné les moyens. « Si on avait passé ce match, on serait sans doute allés au bout. On sort toujours plus grands de ce genre de tournoi, on apprend toujours des défaites. C’était un mauvais jour pour nous, mais on en ressortira grandis », a-t-il conclu.
Hakim S.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>