Mahrez

Mahrez était en tribunes de crainte… d’un contrôle antidopage

Riyad Mahrez n’a pas pris part à la rencontre face à Liverpool dimanche pour une raison peu banale. L’attaquant algérien a été mis au repos par son entraîneur Pep Guardiola pour éviter un contrôle antidopage, suite à une prise de médicaments par le joueur durant la dernière Coupe d’Afrique des nations. Riyad Mahrez n’a pas disputé le Community Shield dimanche avec Manchester City pour ne pas risquer que les médicaments pris par le milieu algérien à la CAN-2019 n’enfreignent les règlements antidopage, a expliqué son entraîneur Pep Guardiola.
« Riyad m’a appelé et dit : Je veux jouer contre Liverpool. Je lui ai répondu : Tu es plus que le bienvenu. Mais nous ne savons pas ce qu’il avait pris… comme médicaments », a affirmé Guardiola à l’issue de la victoire de City sur les Reds (1-1, 5-4 t.a.b.). « Par conséquent, il existe un risque au contrôle antidopage parce que nos médecins ne savent pas exactement quels médicaments il avait pris.
Heureusement, il sera de retour face à West Ham et tout sera normal à l’avenir », a conclu le technicien catalan.

Un navire de sauvetage de migrants quitte Marseille
Un nouveau bateau affrété par les ONG SOS Méditerranée et Médecins sans Frontières a quitté dimanche soir le port français de Marseille pour sa première mission de sauvetage de migrants au large de la Libye, a rapporté l’agence AFP. L’Ocean Viking, successeur de l’Aquarius, a appareillé à 22H00 locale (20H00 GMT), salué sur le quai par le personnel de SOS Méditerranée qui reste sur place. Ces derniers, visiblement émus, ont applaudi le départ de leur collègues à bord du navire qui a pris le large en donnant un coup de trompe. Le bateau rouge et blanc -les couleurs de son nouveau drapeau, norvégien- a pris le relais du l’Aquarius qui privé de pavillon avait dû abandonner ses missions en décembre 2018. Le bâtiment de 69 m de long devrait atteindre la principale zone de naufrage, la Méditerranée centrale, en deux à trois jours.
La Méditerranée, dont la surface ne représente qu’1% des océans de la planète, est pourtant devenue la route maritime la plus meurtrière au monde. Selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), 840 personnes y ont disparu depuis le début de l’année, dont 576 en Méditerranée centrale -sans compter les naufrages non répertoriés. Au total, 31 personnes sont à bord de l’Ocean Viking pour porter secours aux naufragés prêts à tout pour fuir la Libye: 13 personnes pour SOS Méditerranée, dont neuf marins secouristes et neuf pour MSF dont un médecin, une sage-femme, un médiateur culturel, plus l’équipage.

Coupure d’électricité lundi dans plusieurs communes d’Alger
Un incident technique survenu suite à un incendie au niveau du tunnel de passage des lignes haute tension traversant l’autoroute Moutonnière à hauteur de la cité Boushaki commune de Bab Ezzouar a été enregistré durant la nuit de dimanche à lundi à 00h30, a indiqué lundi un communiqué de la direction de distribution d’El Harrach relevant de la Société de distribution d’électricité et du gaz d’Alger (SDA). Cet incendie a engendré une coupure de l’alimentation électrique au niveau de quelques quartiers des communes de Bab Ezzouar et de Dar El Beida ainsi qu’une partie de la zone industrielle de Oued -Smar et la zone d’activité de Beni-Hamdine (commune des Eucalyptus), a précisé la même source. La Protection civile et les équipes techniques de la direction de distribution d’El Harrach ont immédiatement intervenu et le rétablissement du courant s’est effectué progressivement à partir de 04h12 du matin, a-t-on ajouté de même source.

Démantèlement d’un réseau de faussaires de billets de banque à Oran
Les éléments de la Gendarmerie nationale ont réussi à démanteler un réseau national de faussaires de billets de banque et opéré la saisie de plus de 10 millions DA dans la wilaya d’Oran, a-t-on appris dimanche auprès du groupement territorial de ce corps de sécurité. L’opération a eu lieu samedi dernier sur la base d’informations parvenues à l’unité de la gendarmerie d’Es-Sénia faisant état d’un réseau spécialisé dans la falsification de monnaie dans la wilaya d’Oran qui active au niveau national, a indiqué la même source. Un plan minutieux mis en oeuvre par les éléments de la brigade de Gendarmerie nationale de la commune de Sidi Chahmi a permis d’arrêter, à bord d’un véhicule à l’entrée de cette agglomération, cinq individus issus des wilayas de Béchar, Tipaza, Djelfa et Aïn Témouchent. La fouille du véhicule a permis de découvrir une valise contenant près de 11, 1 millions DA en faux billets de 2000 DA, a-t-on fait savoir. Les mis en cause ont été transférés au siège de la brigade de la Gendarmerie nationale de Sidi Chahmi pour la suite de l’enquête. Cette opération est la troisième du genre, réalisée par les éléments de l’unité de Gendarmerie nationale d’Es-Sénia, a t-on indiqué.