L’INDUSTRIE DU TEXTILE ET CUIR À LA PEINE : L’Algérie importe pour 6 à 7 milliards USD

Le membre de la Fédération UGTA des textiles et cuirs, Amar Takdjout, a  affirmé, lors d’une conférence de presse, qu’il a animé hier à Alger, à l’occasion de la tenue des deux salons internationaux sur le textile, habillement, cuir et des équipements « Textyle-Expo » et sur la pierre naturelle, marbre, céramique et des équipements «Algeria Stone» qui se tiendrons du 21 au 23 janvier au CIC d’Alger, que l’Algérie importe 6 à 7 milliards de dollars en textile et cuir, précisant néanmoins que la consommation nationale de textile est estimée à 500 millions de mètres linéaires par an et que la production algérienne en tissu est de l’ordre de 40 millions de mètres de tissus annuellement.

Plus explicite, il a indiqué que le textile et le cuir couvre seulement 6% des besoins locaux. Pour ce qui est de la consommation des chaussures en Algérie, Takdjout a révélé, toutefois, que les algériens consomment, chaque année, 80 millions de paires de chaussures. Aussi, selon lui, les enfants sont les plus grand consommateurs de chaussures en Algérie. Par ailleurs, le conférencier a, notamment, affirmé que l’industrie-habillement algérienne est un secteur stratégique porteur d’emploi pour la petite qualification (la production, la confection du tissage, la filature) et la grande qualification (la création et l’innovation). Également, Il a  mis en avant l’importance de la formation et la création dans l’industrie du textile.

«Le marché des vêtements croule sous l’importation»
Pour sa part, le président de l’association des commerçants et artisans algériens (Anca), Hadj Tahar Boulanouar, a évoqué, entre autre,  l’importance de  réduire l’importation des produits textiles et cuirs et encourager la production nationale. Tout en regrettant, dans ce sillage, que 90% des vêtements écoulés sur le marché algérien sont importés.
Évoquant les deux salons « Textyle-Expo » et « Algeria Stone », le directeur général de la « SARL CGCOM EVENT », organisatrice de ces deux salons, Bekkouche Mohamed Amine, a, de son côté,  affirmé que ces deux évènements économiques s’annoncent denses et pleins de potentiels grâce, a-t-il poursuivi, à la participation accrue de nombreux pays ; à savoir : la Turquie, la Chine, la Tunisie, le Maroc, l’Inde, le Pakistan, l’Égypte… Et de révéler, entre autres, que parallèlement aux expositions qui réunissent les différents secteurs, des conférences seront organisés par des professionnels nationaux et étrangers spécialisés dans ces filières. Parlant du  salon international de la pierre naturelle, marbre, céramique et des équipements « Algeria Stone », l’orateur a précisé, par ailleurs, que cet évènement est dédié plus particulièrement à la pierre naturelle, carrière, marbre, céramique, granit, brique, tuile… etc.
Il a également mis en relief, au cours de cette rencontre, la nécessité de développer et d’activer toutes les mesures pour encourager l’industrie de la pierre naturelle, du marbre et de la céramique en Algérie.
Par ailleurs, faut-il rappeler également, que le salon « Algeria Stone »  sera organisé aussi en collaboration avec la Fédération des céramistes algériens.
De plus, faut-il noter que les deux salons « Textyle-Expo » et « Algeria Stone » seront organisés du 21 au 23 janvier au CIC d’Alger par la « SARL CGCOM  EVENT »  en collaboration avec la chambre de commerce d’Alger et la Fédération nationale des travailleurs des textiles et des cuirs.
Mehdi Isikioune