AL SARRAJ

LIBYE : Fayez al-Sarraj se félicite du travail de la haute commission des élections

Le chef du Gouvernement libyen d’union nationale (GNA), Fayez al-Sarraj a déclaré, hier, que l’exécutif  est prêt à assurer et mettre toutes les capacités au service de la réussite des élections en Libye, prévues pour décembre prochain. Les déclarations du responsable libyen ont été faites, lors de sa visite, hier, au siège de la Haute commission électorale, dans la capitale libyenne, Tripoli, selon un communiqué publié par le bureau des médias du président du GNA, sur son compte Facebook. Le chef du gouvernement libyen a discuté, lors de cette visite, avec le premier responsable et des membres de la Haute commission électorale libyenne sur les préparatifs et le travail de la commission pour faire du processus électoral, en prévision des élections, présidentielles et législatives du 24 décembre prochain «  un succès ». Outre les questions techniques et les préparatifs en cours, en prévision de ces échéances électorales, le volet financier et coopération entre la Commission et les bureaux des Nations unies et de l’Union européenne (UE) ont été abordé à cette occasion, selon la même source, entre le chef du GNA, Fayez al-Sarraj et le premier responsable de la haute commission électorale libyenne, Ima Al-Sayah. Affirmant que le gouvernement
« est prêt à assurer et mettre toutes les capacités au service de la réussite du processus électoral », en assurant les conditions à la commission afin qu’elle « puisse s’acquitter de ses tâches et accomplir sa mission de manière efficace et professionnelle » a déclaré, al-Sarraj, indique la même source. Il est à rappeler que le Conseil présidentiel avait débloqué une enveloppe financière de 50 millions de dinars à la Commission de Imad Al-Sayah, laquelle aura la charge de tenir des élections en Libye pour que les Libyens puissent enfin renouer avec la vie politico-institutionnelle et sortir le pays de l’infernal spiral des violences, des conflits armés et de l’insécurité. Les participants au dialogue inter-libyen à Tunis étaient parvenus à un accord pour la tenue des élections nationales, le 24 décembre 2021 et depuis, il est question de l’annonce avant le 5 février prochain, des membres de l’exécutif devant assurer la gestion de la phase de transition jusqu’à la tenue et l’annonce des résultats de la présidentielle et des législatives. Par ailleurs, la Ligue arabe s’est félicitée, hier, des accords conclus par les délégations de la Chambre des représentants libyenne et du Conseil suprême, durant leurs discussions les 22 et 23 janvier derniers. Un responsable au Secrétariat général de l’organisation arabe a déclaré que la Ligue arabe «  soutient tous les efforts nationaux des frères libyens engagés pour parvenir à un règlement politique », saluant « les accords conclus par les délégations du Parlement et du Conseil d’État » lors des réunions organisées par le gouvernement égyptien, à Hurghada concernant les dispositions constitutionnelles, en prévision des élections de décembre prochain, en Libye.
Karima B.