Confinement

LEVÉE DE L’INTERDICTION SUR LE TRAFIC ROUTIER, RÉOUVERTURE DES MOSQUÉES ET RÉAMÉNAGEMENT DES HORAIRES POUR 29 WILAYAS : Un confinement « allégé » reconduit jusqu’au 31 août

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a annoncé, hier, le changement des horaires du confinement partiel au niveau national applicable du 09 au 31 août et qui seront désormais de 23 heures à 06 heures (six heures) du matin le lendemain, sur l’ensemble des 29 wilayas concernées par le confinement à domicile.

Outre cette décision, il a été également décidé la levée des mesures relatives à l’interdiction de la circulation des véhicules privés en provenance et en direction des wilayas déjà citées. Le communiqué des services du Premier ministère a fait état, aussi, du maintien de l’interdiction des transports en commun publics et privés entre les wilayas en question, et ce durant les week-ends.
À rappeler que les 29 wilayas concernées par ces nouvelles mesures, sont : Adrar, Chlef, Laghouat, Oum El Bouaghi, Batna, Béjaïa, Biskra, Béchar, Blida, Bouira, Alger, Djelfa, Sétif, Sidi Bel Abbès, Annaba, Constantine, Médéa, M’Sila, Mascara, Ouargla, Oran, Bordj Bou Arréridj, Boumerdès, Tissemsilt, El Oued, Khenchela, Souk Ahras, Tipaza et Relizane. Le communiqué du Premier ministère a souligné en outre, que les walis ont le pouvoir et l’autorité de prendre des directives supplémentaires en fonction de l’évolution de la pandémie dans leurs wilayas.
Avec l’accord des autorités compétentes, les walis peuvent réadapter les horaires du confinement partiel ou total, et ce au niveau des communes et des quartiers.

Les mosquées de « 1 000 places et plus » rouvertes dès le 15 août
Le Premier ministre, a annoncé, par ailleurs, la date de la réouverture des mosquées fixée pour le samedi 15 août. À préciser que seules les mosquées dont la capacité d’accueil est supérieure à 1 000 fidèles sont concernées par cette décision.
Ces dernières resteront ouvertes tous les jours de la semaine, exceptée le vendredi. Pour le vendredi les fidèles devraient se contenter des prières d’El-Asser, d’El Maghrib et d’El Ichaa en attendant l’amélioration de la situation pandémique dans notre pays.
À souligner que les mêmes mesures s’appliquent sur l’ensemble des régions du pays qu’elles soient frappées d’un confinement partiel ou totalement déconfinées.
Quant aux modalités devant accompagner la réouverture de ces lieux de cultes fermés depuis plus de cinq mois pour éviter la propagation de la pandémie dans notre pays, le communiqué du Premier ministère a mis en avant un certain nombre de points auxquels devraient se soumettre les pratiquants au niveau des mosquées.
Ce qui est exigé des fidèles
Il est ainsi interdit l’accès aux moquées aux femmes, aux enfants âgés de moins de 15 ans et aux personnes atteintes de maladies chroniques. La fermeture des écoles coraniques, des salles de prière et des loges d’ablution. L’obligation de se munir de son propre tapis de prière. L’organisation de la circulation (entrées/sorties) des fidèles, avec un sens unique de circulation.
Assurer une aération naturelle à l’intérieur de la mosquée, veiller à son nettoyage régulier en plus de l’utilisation des affiches pour sensibiliser ainsi que le rappel des gestes barrières.
Ceci outre, les mesures de préventions déjà connues à savoir, le port obligatoire de bavette, le respect de la distanciation sociale, et la mise à disposition des fidèles des solutions hydro-alcoolique.
Le gouvernement a conclu sur un appel, invitant les citoyens et les fidèles à faire preuve de responsabilité et à respecter les mesures préventives énoncées entre le port de bavette et la distanciation sociale, seules voies permettant d’éviter la propagation du virus corona.
Brahim Oubellil